Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Climat bancaire en Afrique : Des dirigeants se prononcent

Les Journées Annuelles des Dirigeants des Banques et Etablissements de Crédit d’Afrique se sont tenues du 4 au 6 février 2016 à Ouagadougou sous le thème « Le paysage des moyens de paiement, une révolution mondiale en marche : Enjeux pour les banques africaines ». Des acteurs se prononcent sur le climat bancaire en Afrique en 2016 ainsi que sur la tenue des journées annuelles.

Président de l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Burkina Faso, Cheick Travally
M  Cheick TravallyLa place combien importante des banques dans les économies de nos pays, n’est plus à démontrer. La dernière crise économique résultant de ce prisme nous convint que notre secteur doit continuellement réfléchir sur les contraintes susceptibles d’entraver son développement. Les banques ne pourraient se développer sans réserver une place de choix à leur clientèle d’où la problématique permanente de la bancarisation (…) comment recruter et fidéliser de nouvelles couches de populations en marge du système bancaire ? Comment répondre aux nouveaux défis de la révolution monétique ? Le thème retenu ainsi que les autres thèmes permettront d’une part à l’assistance d’identifier les difficultés constatées depuis la dernière réforme des systèmes de moyens de paiements et de dégager d’autre part des perspectives pour une vraie révolution des moyens de paiement et partant de la banque en Afrique.

 

Président du Club des Dirigeants des Banques et Etablissements de Crédit d’Afrique, Idrissa Nassa
M  Idrissa NassaA l’instar du rôle de l’appareil circulatoire dans un organisme humain, les systèmes de paiement constituent le cœur du règlement des échanges et de la circulation des biens et des services dans nos économies. A partir de cette comparaison, nous pouvons imaginer les risques, pour une économie, d’un système de paiement inadapté, défectueux ou obsolète. C’est pourquoi le monde des paiements s’est engagé depuis quelques temps dans une profonde transformation.

 

Directeur National de la BCEAO, Charles Ki-Zerbo
Charles KI ZerboLe thème sur le paysage des moyens de paiement une révolution mondiale en marche : Enjeux pour les banques africaines » est un thème essentiel sur lequel la Banque Centrale s’est engagée il y a déjà plus de quinze ans, notamment en mettant en place un certain nombre d’infrastructures.

 

Directeur Général de la Caisse Nationale du Crédit Agricole du Sénégal, Malick Ndiaye
C’est ma première fois de prendre part aux journées annuelles des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique. C’est un moyen d’échanges et de partage d’expériences. Le thème qui sera développé cette année sur les moyens de paiement est un sujet d’actualité qui intéresse toute la profession. Ainsi que d’autres sous thèmes qui seront développés par les collègues des experts et des partenaires. Le climat bancaire au Sénégal se porte assez bien. Nous avons régulièrement des concertations avec la Banque Centrale, qui fait l’Etat des lieux et trace les perspectives pour notre économie a l’image de ce qui se fait dans la sous-région le système bancaire est appelé a contribuer plus fortement aux financements de nos économies qui sont émergeantes et qui dit économies émergentes dit besoin en financement important. La dessus le secteur bancaire sénégalais se bat au quotidien pour mobiliser des ressources afin de pouvoir répondre favorablement au besoin du secteur privé et aussi public qui d’important programme d’investissement dans les infrastructures d’éducation santé. Donc c’est une activité intense et très dynamique que nous menons au Sénégal.

 

Thierno Diallo, Commerce Banque Côte d’Ivoire
M  Thierno DialloActuellement le climat bancaire est plus ou moins bien. Il y a un total je crois de 25 comptes en Côte d’Ivoire qui offrent à peu près les mêmes produits et services. Mais en termes de modalités de paiement j’aimerais voir plus d’innovation. Nous sommes au 21ème siècle et c’est vrai que payer en liquidité restera toujours dans les normes mais développer différentes modalités de paiement sera l’avenir du domaine bancaire.
Propos recueillis par Balguissa Sawadogo

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles