Connecte-toi avec nous

Développement

   |

CINEMA : Le Buisines du Cinéma au rendez-vous du 26ième FESPACO

Le 26ième Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) a ouvert ses portes au monde entier le 23 février 2019 dans la Capitale burkinabè. Cette édition marque les cinquante ans du festival. La 19e édition du Marché international du cinéma et de la télévision africains (Mica), rendez-vous entre producteurs, distributeurs, diffuseurs et porteurs de projets, s’est ouverte le dimanche à Ouagadougou en marge du Fespaco.

 

Créé en 1983, soit 14 ans après le Fespaco, le Mica est né de la volonté des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel du continent, souvent confrontés à un manque d’espace pour la promotion de leurs œuvres, d’avoir un marché autonome et propre au film africain.

Pour cela, le Mica offre aux films africains une chance de pouvoir trouver un distributeur ou un acheteur en dehors de leur marché. La place de la Nation, espace symbolique dans l’histoire du Burkina accueille le Mica jusqu’au 1er mars.

Le Mica offre des espaces multifonctionnels pour des séances de visionnage, des rencontres de promotion et d’échanges et l’exposition de films africains. Outre les rencontres d’affaires, le salon du Mica va accueillir des ateliers, des tables rondes et des masters classes.

 

La Directrice du Mica Madame Suzanne Kourouma

 

Le Mica est abrité dans un espace d’exposition sur 2 000 m².  Un grand chapiteau ‘’Yennenga’’ abrite le marché du film lui-même ainsi que le business-center et « les experts du Mica» tandis que « Les Petits Déjeuners » se déroulent au chapiteau ‘’Laafi’’. Les autres évènements, rencontres, conférences sont organisés au chapiteau “Benkadi”. Les projections à la carte investissent le chapiteau ‘’Etalon’’. Pour reprendre des forces, se désaltérer ou échanger tranquillement autour d’un café, ‘’au maquis du MICA’’ est l’espace dédié par les organisateurs expliquent les responsables du Mica.

Des thématiques telles la coproduction, l’expertise financière, la distribution vente, les contrats auteur réalisateur ainsi que la gestion d’une entreprise dans le secteur de l’audiovisuel sont dans l’agenda du Mica.

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.