Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Chambre de commerce et d’industrie du Burkina : Une enveloppe de 52 millions pour le projet « EcoMédias »

Le ministre Rémi Dandjinou a présidé la cérémonie officielle

La chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) vient de lancer « EcoMédias», une initiative d’accompagnement des médias à la production de contenus dédiés à l’économie aux finances et à la promotion du secteur privé. Des explications des responsables de la chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, le projet est né du fait que les médias s’intéressent moins aux questions liées à l’économie et au secteur privé.

Le ministre de la communication et des relations avec le parlement Rémi Dandjinou a procédé le 14 novembre 2019 au lancement officiel de l’appel à projets. Le basculement effectif des chaines de télévision dans la TNT offre davantage d’opportunités aux journalistes.a-t-il indiqué Les nouvelles technologies aideront certes la production des contenus, elles faciliteront un peu plus la diffusion à travers la TNT et augmenteront ainsi, l’audimat au-delà des frontières nationales.

 « EcoMédias » est doté d’une enveloppe financière de 52 millions de F CFA  et vise à primer les 11 meilleurs projets dans les catégories radio, télévision, presse écrite et presse en ligne. La valeur des prix à décerner est fixée en fonction de la spécificité de chaque média. La valeur et le nombre des prix sont fixés comme suit catégorie Télévision, 2 prix d’une valeur de 6 000 000 F CFA chacun, Catégorie Presse écrite, 3 prix d’une valeur de 4 000 000 F CFA chacun, Catégorie Radio, 4 prix d’une valeur de 5 000 000 F CFA, catégorie Presse en ligne, 2 prix d’une valeur de 4 000 000 F CFA chacun.

Ainsi, le projet concerne exclusivement les médias légalement constitués et établis au Burkina Faso conformément aux textes en vigueur. Ces médias peuvent être de la presse publique ou privée, écrite, audiovisuelle ou en ligne.

Les candidats devront satisfaire les conditions à savoir, être reconnu légalement, être enregistré auprès du Conseil Supérieur de la Communication, disposer d’un siège formellement constitué, d’une adresse précise et connue et d’un support de diffusion (écrit, audiovisuel, web, etc.), être immaculé ou avoir fait sa déclaration d’activités au Registre du commerce et du crédit mobilier (RCCM) ou à tout autre registre, avoir l’identifiant financier unique (IFU), être affilié à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), avoir au moins trois (03) ans d’ancienneté.

En outre, pour les radios communautaires ou confessionnelles et les médias qui ne sont pas immatriculés au RCCM, ils devront  fournir une attestation du Conseil Supérieur de la Communication.

La période de dépôt des dossiers de candidature est fixée du 14 au 16 décembre 2019. Les dossiers de candidature devront porter la mention « Candidature à l’appel à projets EcoMédias 2019 » et être déposés au siège de la chambre de Commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) à Ouagadougou et dans celui des Délégations Consulaires implantées dans les 13 régions

Sombéwendin Micheline Nanéma
Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles