Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Campagne cotonnière 2020-2021 : L’interprofessionnel du coton table sur une prévision de 550 000 tonnes de coton graine

L’association interprofessionnelle du coton du Burkina (AICB), dans le but de communiquer sur le bilan la campagne cotonnière 2019-2020, a tenu une conférence de presse le 30 mai 2020. C’était également l’occasion de dévoiler les décisions préparatoires de la campagne 2020-2021.

Le bilan fait ressortir une production nationale totale de 460 114 tonnes de coton graine pour la campagne 2019-2020. Après remboursement des engagements à hauteur de 68 milliards de F CFA, 58 milliards de F CFA ont été reversés aux producteurs. Les intentions de culture se sont chiffrées à plus de 722 000 ha en avril 2019.

En outre, les conditions climatiques enregistrées durant les mois de mai et juin 2019, ont malheureusement réduit ces prévisions, sans oublier les inondations et la situation sécuritaire à l’Est. Ainsi les résultats physiques de la campagne 2019/2020 indiquent au total 578 803 ha emblavés, contre 646 446 ha pour la campagne 2018/2019.

Par ailleurs, il faut noter une augmentation d’environ 5% de la production et des rendements de 18%. La production (SOFITEX, SOCOMA, Faso Coton) a été évaluée à 458 726 tonnes de coton graine avec un rendement moyen de 793 kg/ha, contre 435 323 tonnes de production au titre de la campagne précédente avec un rendement moyen de 673 kg/ha.

Pour le coton biologique et équitable, la production s’est établie à 1 388 tonnes, pour un total de superficies emblavées de 3 559 ha (en hausse de 31% par rapport à la campagne passée).

Juste Bancé (Collaborateur)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

 

La campagne cotonnière 2020-2021, quant à elle, vise une production minimale de 550 000 tonnes de coton graine environ. Pour ce faire, d’importantes décisions ont été prises. Il s’agit des prix de cession des intrants et le prix d’achat plancher du coton graine.

En effet, le prix d’achat plancher du coton graine est fixé à 240 F CFA/kg pour le coton premier choix et 215 F CFA/kg pour le coton deuxième choix.

Par ailleurs « Les niveaux de prix des engrais et des insecticides, malgré leur coût élevé sur le marché mondial, ont été maintenus à leur niveau de la campagne précédente grâce à un appui financier de l’Etat de 15,437 milliards de F CFA » précise  le secrétaire général de l’AICB, Louis Yanzon YÉ.  Ainsi pour les semences coton conventionnel, les vêtues sont cédés, pour le crédit, à 806 F le sac de 30 kg, 1080 F le sac de 40 kg et 1209 F le sac de 45 kg. L’engrais composé NPKSB et l’engrais azoté urée sont cédés chacun à 14 000 F le sac de 50 kg.

Pour les insecticides, il est prévu 3 800 F CFA pour le traitement par hectare à l’insecticide EC classique et 7000 F CFA par hectare à l’insecticide EC de spécialité.

La Rédaction

Annonce publicitaire