Connecte-toi avec nous

Développement

   |

CAMPAGNE COTONNIERE 2016-2017 : La SOFITEX bénéficie d’un prêt de 80 milliards de CFA

Le pool bancaire national de la Société nationale des fibres textiles (SOFITEX) lui a accordé, le lundi 19 décembre 2016 à Ouagadougou, un prêt de 80 milliards de FCA pour le financement de la campagne cotonnière 2016-2017.

ECOBANK Burkina, BANQUE ATLANTIQUE, la BCB, la BDU, la BICIA-B, la BOA, la BSIC, CORIS BANK INTERNATIONAL, la CBAO/ATTIJARIWAFA BANK, ORABANK, la SOCIETE GENERALE, et UBA ont accordé, le lundi 19 décembre 2016 à Ouagadougou, un prêt de 80 milliards de FCA à la Société nationale des fibres textiles (SOFITEX) dan le cadre du financement de la campagne cotonnière 2016-2017. Un accompagnement qui réjoui le Directeur général (DG) de la SOFITEX, Wilfried Yaméogo. Il permettra, a-t-il indiqué, d’accompagner le retour à 100% du coton conventionnel. A l’en croire, la SOFITEX produit à elle seule, 80% du coton burkinabè et compte obtenir pour cette campagne, plus de 550 000 tonnes de coton graine sur une prévision initiale de 600 000 tonnes. Cette légère contreperformance est à mettre à l’actif, a-t-il affirmé, de l’arrêt brutal des pluies en mi-septembre. Le prêt qui sera remboursé dans le court terme, au taux de 6,40% permettra un paiement rapide des revenus coton aux producteurs ainsi que le désintéressement des divers partenaires et prestataires de la SOFITEX. Le coton contribue ainsi, a-t-il rappelé, pour environ 4% du Produit intérieur brut (PIB), 17,5% pour les recettes d’exportation et mobilise en amont et en avale, de nombreux autres secteurs qui bénéficient directement ou indirectement de ses effets induits. Pour le chef de file de ce pool bancaire, Cheikh Travaly, par ailleurs DG de ECOBANK Burkina, la relation de confiance qui s’est glissée entre la filière coton et le pool bancaire se renforce et s’enracine sur le socle d’une production en hausse doublée d’un respect scrupuleux des engagements donnés. « Parce que nous sommes habités par les mêmes convictions de contribuer au développement économique du pays, nous avons revue à la baisse, les taux d’intérêt. Jamais, ceux-ci n’ont été aussi bas. En l’espace de 2 ans, le taux d’intérêt supporté par la SOFITEX est passé de 7,75 % l’an à 6,40 % pour la campagne qui débute. Nous formulons le vœu ardent que ce partenariat fructueux que nous avons tissé au fil des années se raffermisse et s’approfondisse » a souhaité le chef de file du pool bancaire national. Outre la contribution de ce pool bancaire, la SOFITEX mobilisera d’autres partenaires dans l’espoir de bénéficier d’un financement de 202 milliards de FCFA.

Moumbarak SILGA

Ecodufaso .com / Ecodafrik

Légende
1- Le chef de file du pool bancaire national, Cheikh Travaly (costume cravate) et le DG de la SOFITEX, Wilfried Yaméogo (en Faso dan Dani) échangeant les conventions

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles