Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Campagne agricole dans la Région du Nord : Le Passoré observe une bonne présentation de ses productions

Le ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques a effectué les 19 et 20 Octobre 2018, son traditionnel suivi de la campagne agricole 2018-2019 entamée depuis le début de la saison pluvieuse. La région du Nord du Burkina Faso a accueilli pour cette étape le ministre Jacob Ouédraogo et sa délégation.
Le suivi de la campagne agricole est une activité du ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques visant à toucher du doigt les réalités des producteurs ainsi que la situation de la campagne agricole afin de trouver des réponses urgentes aux éventuelles difficultés rencontrées.
L’étape de la région du Nord a débuté tout d’abord dans le Passoré le 19 octobre 2018. Là, la délégation a visité le bas-fond rizicole de Ouaguissi, exploité par le groupement Kintaaba des producteurs de riz de ce village, situé dans la commune de Samba. Il s’agit d’un site rizicole d’une superficie de 20 ha exploitée sur un potentiel aménageable de 60 ha. Le site accueille une seule spéculation à savoir le riz FKR 19 de 120 jours. Des explications du Conseiller Villageois de Développement (CVD), Amidou Bayala, il y a de quoi se réjouir déjà de l’état de la campagne. En effet, sur un montant placé de 2 200 000 FCFA ayant servi à l’achat de semences et d’engrais, au paiement des frais de semi, de labour, d’entretien, de récoltes et de battages, il se dégage une marge brute totale de 7 892 500 FCA à raison de 394 625 FCFA à l’hectare. Une autre particularité du site porte sur l’effectif des producteurs : sur un total de 285 exploitants, l’on compte 194 femmes.
Le ministre en charge de l’Agriculture, Jacob Ouédraogo a félicité les acteurs « (…) Nous avons la joie de visiter cette année des champs qui sont des productions réussies. J’ai félicité ces producteurs composés à majorité de femmes. Les rendements attendus nous convainquent que c’est quelque chose à apprécier. Il y a des difficultés soulevées mais l’on a pu constater que les producteurs veulent encore aller plus loin afin d’exploiter les 60 HA. Nous sommes très ravis des efforts qui sont faits sur ce site », a-t-il dit.

Remise de kit au Groupement Kintaaba de Ouaguissi

Remise de kit au Groupement Kintaaba de Ouaguissi

L’arrêt dans le Passoré a aussi permis au ministre Jacob Ouédraogo d’échanger avec la Commission départementale de distribution des appuis de l’Etat. La Présidente de la commission, Kalizèta Kaboré, a fait le point de la situation de la distribution des intrants agricoles aux personnes vulnérables de la localité. 940 bénéficiaires dont 210 femmes ont reçu les appuis de l’Etat. La commission a enregistré au total 1615 personnes vulnérables bénéficiaires des intrants ainsi que des équipements agricoles cette année dans le département de Yako, soit 892 femmes et 793 hommes avec un montant encaissé de 9 364 295 FCFA.
Les équipements mis à la disposition des producteurs sont composés de charrues, de houe manga, de charrettes et de butteurs.
Après le Passoré, la délégation a pu visiter la ferme semencière de Toubyengo dans le Zandoma, localité à forte production de niébé. Là aussi, même satisfaction de la délégation composée de spécialistes en agriculture.

Balguissa Sawadogo
De retour de Ouahigouya
Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles