Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Café/Cacao: Bonne performance de la Côte d’Ivoire

Dès le 1er janvier 2015, la Côte d’Ivoire va appliquer de nouveaux tarifs pour la campagne commerciale du café. Le gouvernement ivoirien, à l’issue d’un conseil des ministres tenu ce mardi 23 décembre 2014 a fixé le prix du kilogramme de café à 650 FCFA soit 1,3 dollar américain. Il s’agit du café bien « séché, décortiqué, trié et sans matières étrangères » a souligné Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement ivoirien.

En 2013, le prix d’un kilogramme était de 620. Avec le prix nouvellement fixé, le café ivoirien connait une hausse de 30 FCFA soit 4,83 %. Ce prix garanti et « approuvé » par le gouvernement est applicable, à partir de janvier 2015 a précisé le porte parole Bruno Nabagné Koné.

« Cette augmentation visait à encourager les paysans car ils accordaient depuis peu moins d’intérêts au café. Le but selon le gouvernement est de redevenir un pays très importants dans la production du café », a déclaré Mr Koné.

En comparaison avec l’année passée, le pays d’Alassane Dramane Ouattara, a augmenté sa production de café, cette année de 2,63%. « La Côte d’Ivoire a produit, en 2014, 105 716 tonnes de café contre 103 000 tonnes en 2013 », a-t-il indiqué avant d’ajouter que la Cote d’Ivoire prévoit produire 106.000 tonnes en 2015.

Le bilan de la campagne commerciale de cacao de 2013-2014 a aussi été divulgué par le porte parole du gouvernement ivoirien. Selon les chiffres rendus publics, la production de cacao s’est établie à 1,746 millions tonnes, contre 1,48 millions tonnes en 2012-2013 soit une hausse de 20,5% sur sa production cette année.

«La production de cacao pour la campagne 2013-2014 a atteint la barre de 1,7 millions tonnes, soit une hausse de plus de 300 mille tonnes par rapport à la campagne précédente 2012-2013», a fait noter le porte-parole du gouvernement. Il faut préciser qu’avec cette hausse, le revenu global perçu par les producteurs cette année est estimé à 1.309 milliards FCFA, contre 1 041 Milliards FCFA pour la campagne précédente.

L’augmentation de la production ivoirienne est en partie expliquée par la météo qui a été en faveur du pays. Le pays a également introduit dans sa production de nouveaux vergers.

Kayi Lawson
lemagazinedumanager.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles