Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Burkina: Un recul du PIB réel de « -0,3% » entrainé par les frondes sociales dans l’administration

 
Le Produit Intérieur Brut (PIB) réel burkinabè a reculé de « – 0,3% » au 1er trimestre 2017. Un rapport des Comptes nationaux trimestriels indique qu’au premier trimestre 2017, le PIB réel fléchit de -0,3% après une croissance de 4,5% au quatrième trimestre 2016.
Cette baisse de l’activité économique au cours des trois premiers mois de l’année 2017 résulte principalement d’un recul de l’activité dans l’administration publique (-8,2%) ayant induit une forte baisse de la valeur ajoutée des services non marchands (-7,5%).
 
A ce propos le rapport explique « La valeur ajoutée des services non marchands recule de 7,5% au premier trimestre 2017. Ce repli des activités des services non marchands est imprimé par l’administration publique dont la valeur ajoutée baisse de 8,2% par rapport au trimestre précédent. Cette situation peut s’expliquer en partie par les frondes sociales dans l’administration ayant joué sur le rythme de fonctionnement dans certains services publics.»
 
En outre il ressort que cette contre-performance du secteur tertiaire est amoindrie par la bonne dynamique des activités de services marchands (+2,7%), du secteur secondaire (+3,9%) et du secteur primaire (+0,6).
 
Mais comparativement au premier trimestre 2016, l’activité économique demeure toutefois en hausse de +7,1%.
En 2016, le taux de croissance du PIB a été estimé à 5,9%, suite à l’intégration des comptes définitifs de 2015 dans l’estimation des Comptes Nationaux Trimestriels et à la mise à jour de certains indicateurs. Le PIB en 2014 était de 4,3%.
 

Balguissa Sawadogo

Ecodufuaso.com/Ecodafrik.com

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles