Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Burkina : Un bol d’oxygène de SIFC à Sofitex

La Société islamique internationale de financement du commerce, filiale du groupe BID (Banque islamique de développement), envoie un bol d’oxygène d’un montant de 94 millions de dollars, soit 47 milliards de f CFA, au géant du textile du Burkina Faso, Sofitex, dans le cadre de la campagne cotonnière 2015 qui fait vivre près de 4 millions de personnes.
Après la filiale Ecobank Burkina, qui avait consenti une importante ligne de financement estimée à 77 milliards de f CFA à la Sofitex (Société des fibres et textiles du Burkina), c’est au tour de la SIFC, membre du Groupe de la Banque islamique de développement, de casser la tirelire. L’institution a octroyé un financement de 94 millions de dollars à la Sofitex, destiné à l’achat d’équipements et de produits agricoles pour la campagne 2015. Ce prêt mobilisé, perçu comme une bouffée d’oxygène par les autorités de la société, arrive à point nommé au moment où l’agriculture traverse des difficultés sérieuses.

L’or blanc du Burkina reste un moteur de croissance économique. Le géant du textile burkinabé qui s’est bien illustré pour sa bonne gestion des lignes de financement précédentes devra parvenir cette année à augmenter les rendements agricoles de la filière. L’accord de prêt de financement a été coparaphé au Maroc par Jean-Paul Sawadogo, directeur général de la Sofitex, et Walid Abdul Mohsen Al-Wohaib, PDG de le SIFC. Ce dernier était en visite au Royaume chérifien.

Par Ismael AIDARA, Rédacteur en chef
lesafriques.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles