Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Burkina : le retour en force du faso dan fani

Depuis leur accession au pouvoir, Roch Marc Christian Kaboré et son gouvernement ne cessent de mettre en avant le faso dan fani, un pagne traditionnel burkinabè que Sankara avait érigé en un des symboles de sa révolution.

Le président Roch Marc Christian Kaboré l’arborait fièrement au sommet de l’Union africaine (UA), fin janvier, à Addis-Abeba. Son ami Simon Compaoré, ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité, le porte quasi quotidiennement à chacune de ses apparitions publiques. Quant aux députés, au premier rang desquels Salif Diallo, le président de l’Assemblée nationale, ils l’avaient tous symboliquement revêtu pour le vote de confiance au Premier ministre Paul Kaba Thiéba, le 5 février. Lire la suite

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles