Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Burkina Faso: West African Resources fixe à début 2016 le premier lingot d’or de Mankarga 5

West African Resources Ltd dispose, à ce jour, de l’intégralité du financement nécessaire pour fournir dans six mois l’étude de faisabilité définitive de Mankarga 5 et produira début 2016 le premier lingot d’or de ce projet situé dans le permis Tanlouka au Burkina Faso.

Richard Hyde, Dg de la compagnie listée sur ASX et TSXV, a annoncé le 23 février ce niveau d’évolution suite au rapport d’évaluation technique et financière de ce projet aurifère dont la première phase porte sur la production low-cost de l’or par lixiviation des ressources d’oxyde. « Le projet présente un avantage exceptionnel », a-t-il souligné, indiquant que l’étude de préfaisabilité a révélé un projet robuste qui générera dans un court délai un important flux de trésorerie avec en moyenne 69 000 onces d’or par an sur les trois première années de production, à un coût comptant de 428 dollar par once d’or.

Jusque-là, la compagnie minière projetait le début de la production low-cost vers fin 2015 avec un niveau de plus de 50 000 onces d’or par an. En décembre dernier, elle a finalisé un processus de prêt convertible de 5 millions $, sur deux ans, auprès de Macquarie Bank Ltd pour achever cette étude de faisabilité.

West African Resources détient à 90% le permis Tanlouka, couvrant Mankarga 5, inclu dans le grand projet Boulsa, portant sur 25 permis contigus de 6370 km² au Burkina Faso.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles