Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Burkina Faso : Une élection, des chiffres

Les élections présidentielle et législatives ont eu lieu le 29 novembre 2015 au Burkina Faso. Au terme de la consultation, Roch Marc Christian KABORE du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a été élu dès le premier tour avec 53,4% des voix contre 29,6% des suffrages exprimés pour son challenger immédiat, Zéphirin DIABRE de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC). Zoom sur quelques chiffres significatifs de ce scrutin.

Le fichier électoral comptait 5 517 015 électeurs pour les élections du 29 novembre 2015. 3 309 988 ont effectivement exprimé leurs suffrages. Le taux de participation est donc de l’ordre de 60 %. 21 363 mineurs avaient déjà été enrôlés. Mais n’ayant l’âge requis, ils ne pourront voter qu’aux municipales de 2016. La CENI a dénombré 191 293 bulletins nuls. Parmi les 3,3 millions d’électeurs ayant effectivement voté, le Président élu a obtenu plus de 1,6 million de voix contre 900 000 pour son challenger. Les électeurs ont été répartis dans 17 898 bureaux de vote. 14 candidats dont quatre indépendants étaient en lice pour l’élection présidentielle. Pour les élections législatives, 81 partis politiques et 18 regroupements d’indépendants, soit un total de 7 058 candidatures étaient en compétition pour 127 sièges à pourvoir à l’Assemblée Nationale selon le mode de la proportionnelle au plus fort reste. La CENI a accrédité 17 160 observateurs dont 876 internationaux et 16 284 nationaux. Pour la couverture médiatique des élections, 1719 journalistes, dont 68 internationaux ont été accrédités. 25 000 agents ont été mobilisés pour sécuriser le processus. La plupart des observateurs ont apprécié le bon déroulement des opérations électorales. La CENI a estimé le budget global de ces élections à plus de 50 milliards de FCFA. Le Président élu entend mettre la priorité sur le relance économique, le justice et la réconciliation. Les défis sont énormes. Selon Roch Marc Christian Kaboré, «nous devons nous mettre immédiatement au travail».

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles