Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Burkina Faso : L’Institut Free Afrik forme les journalistes pour une meilleure analyse journalistique des enjeux électoraux.

Un pays en crise dans un monde en crise, une intégrité régionale menacée, plus d’un million de déplacés internes, ce sont les défis auxquels le Burkina Faso est confronté. C’est dans un tel contexte que se tiendra les élections présidentielles et législatives 2020.

L’Institut Free Afrik, dans l’optique de renforcer la qualité du débat électoral a initié une session première de formation d’une vingtaine de journalistes. Elle s’est tenue du 14 au 7 Octobre dans la cité du cavalier rouge, autour de la thématique « Connaître les défis de la nation pour renforcer la qualité du débat électoral en 2020 ».

Le Burkina Faso est à l’orée des élections présidentielles et législatives 2020. Un tournant décisif pour la nation entière. Quels sont les principaux défis, comment déterminer les priorités et comment y faire face ? Ce sont entre autres les questions auxquelles le Directeur Exécutif de l’Institut Free Afrik Dr Ra-Sablga Seydou Ouédraogo a apporté des éléments de réponses. Il s’est agi des principaux défis consolidés de façon synthétique et d’indications de type de mesure à même d’y faire face.

Dans une vision synthétique, le conférencier a énuméré 12 défis. Il s’agit entre autres de la concurrence pour les ressources en raréfaction (la double crise environnementale et démographique), désamorcer la bombe financière et ré-gouverner l’urbanisation, combattre les inégalités en assurant le bien être des majorités, soutenir l’effort d’investissement public. La crise du capital humain (Education, santé, culture, sport), la mobilisation des ressources requises pour financer le développement, la promotion de l’investissement privé et l’appropriation de l’économie nationale et le renforcement de la démocratie en lui donnant des fondements solides sont entre autres sujets évoqués durant les trois jours de formation.

Dr Ra-Sablga Seydou Ouédraogo

Des exquises de solutions proposées par l’Institut Free Afrik

De tous les défis, Dr Ra-Sablga Seydou Ouédraogo a mis un point d’honneur sur le défi du leadership, gage du changement et du développement au Pays des Hommes intègres.

Mais il est encore possible de relever les défis de la nation burkinabè, de l’avis du Dr Ra-Sablga Seydou Ouédraogo. Pour lui, la démographie peut être déjà un atout dans un sens. Aussi, le système fiscal du Burkina Faso n’est pas resté en marge. On note des ressources humaines de bon niveau confortées par des écoles régionales de référence, d’un cadre juridique unifié et de bon niveau, et d’une dynamique d’innovation et de progrès continu dans les administrations fiscales.

Dr Ra-Sablga Seydou Ouédraogo, préconise, afin de résoudre la spéculation foncière, la production de logements accessibles et non des parcelles (Cas de la cité AN III). Toujours selon lui, l’investissement public doit être bien pensé pour être bien investi (Infrastructure de qualité là où il faut).

L’institut Free Afrik est un organisme à but non lucratif dédié à la recherche sur les économies ouest-africaines.

 

Sombéwendin Micheline Thiombiano/Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles