Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Burkina Faso: l’économie renoue avec la croissance

Le Ministre de l’Economie et des Finances(à droite) en compagnie du Directeur Général de l’INSD

L’Institut National de la Statistique et de la Démographie (INSD) a procédé, le lundi 30 Juin 2015, au lancement des Comptes Nationaux Trimestriels (CNT).Présidé par Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances, ces Comptes Nationaux Trimestriels révèlent que de la période allant du 1er Janvier au 31 Mars 2015, l’économie Burkinabé a retrouvé sa vitalité par rapport au troisième et quatrième trimestre de 2014.

Selon une étude réalisée par l’Institut National de la Statistique et de la Démographie dénommé Comptes Nationaux Trimestriels (CNT), l’activité économique du Burkina a renoué avec la croissance. Le Produit Intérieur Brut réel s’est situé à 1 079,1 milliards de F CFA, soit un taux de croissance de 3,2% par rapport au quatrième trimestre 2014.

Part_Insd

Une vue des participants

Cette croissance est consécutive, d’une part à la reprise dans le secteur secondaire (+3,6%), notamment dans les branches de l’extraction (+4,4%), de l’énergie et des BTP (+4,8%) et d’autres part au rebond dans le secteur tertiaire grâce à l’embellie dans les télécommunications (+5,8%), les services non marchands (+8,9%) et les services d’intermédiation financière (+3,8%). La mobilisation des impôts et taxes sur les produits qui s’est nettement améliorés (+2,6) a contribué à l’aboutissement de ce résultat.

Le Ministre de l’Economie et des Finances s’est réjoui de cette initiative de production de Comptes Nationaux Trimestriels (CNT). Il a avoué que l’élaboration des CNT permet d’avoir une vision globale de l’activité économique. Toute chose qui donne aux décideurs politiques et aux opérateurs du secteur privé un outil supplémentaire d’analyse et de planification, a-t-il indiqué.

Désormais, les Comptes Nationaux Trimestriels (CNT), en particuliers le PIB courant et constant ainsi que le taux de croissance économique seront régulièrement produits et publiés par l’INSD au plus tard 90 jours après la fin du trimestre.

Gaetan KAGAMBEGA
finances.gov.bf

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles