Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Burkina Faso : La BOAD approuve des engagements de financement de 22 milliards de FCFA pour le Padel et la réhabilitation du Port sec de Bobo

Christian ADOVELANDE, Président de la BOAD

Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) s’est réuni pour sa 113ème session ordinaire dans les locaux de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Cotonou (Bénin), sous la présidence de, Président du Conseil d’Administration, Président de la BOAD, Christian Adovelande.

Les administrateurs ont également approuvé 11 nouvelles opérations dont sept prêts à moyen et long terme pour un montant total de 115 milliards FCFA, deux lignes de refinancement pour un montant de 15 milliards FCFA, un prêt à court terme d’un montant de 5 milliards FCFA et une prise de participation d’un montant de 1,2 milliard FCFA.

Ces opérations portent à 5 684,3 milliards FCFA, le cumul des engagements (toutes opérations confondues) de la BOAD depuis le début de ses activités.

Au Burkina Faso, les engagements approuvés portent sur le « Programme d’Appui au Développement des Economies Locales (PADEL) dans six (06) régions du Burkina Faso (Hauts-Bassins, Sud-Ouest, Centre, Plateau, Central, Cascades et Centre-Ouest). » Le projet a pour objet : la réalisation, en faveur des populations et des collectivités dans six (06) régions du Burkina (Cascades, Centre, Centre-Ouest, Sud-Ouest, Hauts-Bassins et Plateau Central), d’un ensemble d’infrastructures de production, de mise en marché et de communication, pour soutenir leurs activités économiques. Il y a aussi  la mise en place d’une ligne de crédit de 1 000 MFCFA au profit de 3 000 micro et très petites entreprises (MTPE). Enfin, le renforcement des capacités techniques de 2 000 Unités de Production Informelle (UPI).Le montant du prêt  est de 20 milliards FCFA .

Le deuxième engagement porte sur la « Réhabilitation du port sec de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso. » Le projet a pour objet, la réhabilitation des voiries et réseaux divers (VRD) de bâtiments, du parking et d’ouvrages connexes de la plateforme logistique multimodale existante du port sur une superficie globale de 19 ha. L’objectif principal du projet est l’amélioration de la qualité de service de transport et de traitement des marchandises à l’importation et à l’exportation. Le montant du prêt est de 2 milliards FCFA.

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles