Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Burkina Faso : Hafez Ghanem, nouveau Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique séjourne à Ouagadougou

 

 

Après sa prise de fonction officielle le 1er Juillet 2018, le Vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique Monsieur Hafez Ghanem, visite le Burkina Faso les 20 et 21 août 2018. 

Il s’agit d’un séjour de travail dont l’objectif principal est de réaffirmer aux autorités du Burkina Faso, le soutien de la Banque mondiale à ses efforts en matière de développement économique et social relate un communiqué du bureau de la Banque Mondiale au Burkina Faso.

Monsieur Ghanem s’entretiendra avec le Président du Faso, S.E.M. Roch Marc Christian Kaboré et le Premier Ministre, S.E.M. Paul Kaba Thiéba. Leurs discussions porteront notamment sur les appuis de la Banque mondiale au Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), la Banque mondiale étant le premier partenaire à la mise en œuvre de ce référentiel de développement.

Le Burkina Faso est devenu membre du groupe de la Banque mondiale en 1963. Le portefeuille actuel de la Banque mondiale au Burkina Faso est composé d’une trentaine de projets dont 7 régionaux représentant un engagement total de 1,6 milliard de dollars US. En rappel, le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque mondiale a approuvé le 5 Juillet 2018 le nouveau Cadre de Partenariat avec le Burkina Faso pour la période 2018-2023 pour un appui financier indicatif total de 2,3 milliards de dollars américains soit un peu plus de mille milliard de FCFA.

 

Le Burkina Faso fait partie des premiers pays que visite M. Ghanem depuis sa prise de fonction le 1er juillet 2018. Avant d’être nommé à ce poste, il était vice-président de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

 

La Rédaction

 

Bio Express de Hafez Ghanem

Hafez Ghanem est vice-president de la Banque Mondale pour la Region Afrique depuis le 1er juillet 2018. Expert du développement ayant à son actif plus de trente années d’expérience, il est responsable d’un portefeuille régional de plus de 600 projets, pour un engagement total supérieur à 71 milliards de dollars.

Sous sa houlette, la Banque mondiale s’attache à favoriser la croissance inclusive et la réduction de la pauvreté en finançant des projets qui visent à développer le capital humain, soutenir l’essor du secteur privé, accroître la productivité agricole, améliorer l’accès aux infrastructures, renforcer la résilience au changement climatique et promouvoir l’intégration régionale. La vision de M. Ghanem pour la Région Afrique accorde une place centrale à l’intensification de l’aide en faveur des États fragiles et en conflit, à la promotion de l’égalité des sexes et au développement d’opportunités économiques pour les jeunes.

Depuis 2015 et jusqu’à la prise de ses nouvelles fonctions, M. Ghanem était vice-président de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord et supervisait à ce titre les activités de l’institution dans 20 pays. Avant d’être nommé à ce poste, il était attaché supérieur de recherche à la Brookings Institution au sein du programme Économie et développement mondial, où il dirigeait un projet sur les économies arabes consacré à l’impact de la transition politique sur le développement économique.

(…) Il est titulaire d’une licence et d’une maîtrise en économie de l’Université américaine du Caire et d’un doctorat en économie de l’université de Californie à Davis. De nationalité franco-égyptienne, il parle couramment l’arabe, l’anglais et le français.

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles