Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Burkina Faso Deuxième Journée du Fournisseur Minier : ABSM invite les entreprises nationales à saisir les opportunités dans les mines

L’Alliance des fournisseurs burkinabè de biens et de Services Miniers (ABSM) a organisé le 05 Novembre 2020 la deuxième édition de la Journée du Fournisseur Minier du Burkina Faso. L’activité a été placée sous le patronage du ministre des Mines et des Carrières, Oumarou IDANI et le parrainage du président de la Chambre des Mines du Burkina, Tidiane BARRY, tous représentés.

Le Burkina Faso compte aujourd’hui 17 mines dont 16 mines d’or et une mine de zinc. Selon Toussaint BAMOUNI représentant le Président de la Chambre des Mines du Burkina, « …chaque année les sociétés minières dépensent plus de 500 milliards de Francs CFA pour acheter des biens et services nécessaires au bon déroulement de leurs opérations. » En 2016, environ 15 % de ces achats était effectués auprès d’entreprises nationales. C’est pour augmenter ce taux que ABSM a initié en collaboration avec la Chambre des Mines et la Chambre des Commerce et d’Industrie, la Journée du Fournisseur Minier. Elle vise à promouvoir l’intégration des entreprises burkinabè dans la chaîne de valeur de l’industrie minière.

Tenue sous le thème « Stratégie d’accroissement de la part des entreprises burkinabè dans les achats des industries extractives », cette deuxième édition du Fournisseur Minier s’est voulu un cadre d’échanges, de partage d’expériences et de renforcement de la collaboration entre les différents acteurs du domaine.

« Notre rôle c’est de rapprocher les fournisseurs des biens et services locaux et les responsables chargés des achats au niveau des entreprises minières … Le secteur minier est une mine d’opportunités. Et pour saisir ses opportunités, nous devons investir du temps et des ressources pour comprendre et appliquer les exigences et les bonnes pratiques en matière de fourniture de biens et services de qualité » explique Dina LANKOANDÉ, Présidente de l’ABSM.

Pour améliorer les retombées économiques, selon Dr Ousmane ILBOUDO, représentant le Ministre en charge des mines : « il faut d’avantage travailler sur l’intégration de l’activité minière à l’économie nationale ». Dans cet objectif le ministère des mines et des carrières a élaboré la stratégie nationale du contenu local. Une stratégie qui s’articule essentiellement autour de trois axes à savoir la promotion de la fourniture locale en biens et services, le développement du capital humain dans le secteur minier et la valorisation des produits miniers au niveau national.

Au cours de la journée, les responsables d’achat des sociétés minières ont partagé des informations sur le processus de qualification des fournisseurs et sur les niches importantes offertes par leurs mines respectives.  Une plage a également été dédiée à la présentation des opportunités de financement des fournisseurs par des institutions financières de la place. Les participants sont repartis avec un carnet d’adresses bien fourni dans l’espoir de l’exploiter pleinement. La troisième journée du Fournisseur Minier permettra de faire le bilan des retombées de la deuxième édition.

Chambre des Mines du Burkina Faso

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles