Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Burkina Faso: Des hommes d’affaires émiratis

Des hommes d’affaires émiratis se sont montrés intéressés par des investissements dans le secteur minier burkinabé, à la faveur de la visite qu’y effectue actuellement le Premier ministre Yacouba Zida, appris APA auprès de la Primature.

Les responsables du Holding Djillah Gold ont proposé proposer aux responsables burkinabés, la mise en place au Burkina Faso d’une raffinerie de traitement de l’or brut, une première en Afrique de l’Ouest qui permettra au pays de produire sur place des lingots d’or.

Le Burkina Faso envisage de diversifier son potentiel minier, à travers le contrat-plan que le Bureau des mines et de la géologie (Bumigeb) soumettra au gouvernement pour la période 2015-2019.

Dans ce cadre, plusieurs investisseurs émiratis et qataris se sont montrés intéressés par l’exploitation minière au Burkina Faso.

Le plan vise la prospection d’autres minerais que l’or. Selon les projections, la production d’or, premier produit d’exportation au Burkina Faso, devrait atteindre 40 tonnes en 2015, grâce à la production de 10 mines d’or exploitées contre 7 actuellement.

Le secteur minier burkinabé est actuellement dominé par des sociétés canadiennes, australiennes et britanniques.

apanews.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles