Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Burkina Faso : Conséquence inédite du couvre-feu !

Le couvre-feu risque de gâcher les fêtes de fin d’années au Burkina Faso. Et pour cause, les brasseries croulent sous les stocks de boissons invendus. Selon L’Economiste du Faso, l’usine de Brakina s’attend à une baisse entre 25% et 30% de son activité par rapport à 2014. L’hebdomadaire précise que c’est la ville de Ouagadougou, qui concentre plus de la moitié de l’activité économique, qui paie le plus lourd tribut. Dès 23h, les lieux de consommation de boissons se désemplissent, laissant des stocks dans les magasins. Ces derniers ne font donc plus la file pour se réapprovisionner. Une situation inédite pour cette fin d’année 2015…>> L’Economiste

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles