Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Burkina : Afreximbank veut financer 15 projets à hauteur de 860 milliards de FCFA

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) a  affirmé mardi, son intérêt  à accompagner le Burkina Faso pour le financement, d’une quinzaine de projets structurants de développement à hauteur de 1,5 milliards de dollars US (860 milliards de FCFA), entrant dans le cadre de la mise en œuvre du  Programme national de développement économique et social (PNDES) nous apprends l’Agence de l’Information du Burkina (AIB).
«Les projets que nous avons identifiés  concernent les infrastructures, les industries, l’agriculture, l’énergie, les énergies renouvelables, les télécommunications, etc., que nous allons financer», a indiqué mardi soir le président d’Afreximbank, Dr Okey Oramah, à l’issue d’une séance de travail avec le Premier ministre Paul Kaba Thiéba.
Lors de la  conférence des bailleurs de fonds à Paris en décembre 2016, la Banque africaine d’Import-Export avait annoncé son intention  de financer les projets du PNDES à hauteur de 1.5 milliards de dollars US soit un montant total de 860 milliards de FCFA.
Selon Dr Okey Oramah, l’objectif d’Afreximbank vise à encourager le commerce et le développement en Afrique à travers la promotion et le financement des exportations et des importations sur le continent.
«Etant convaincues que la coopération entre le Burkina Faso  et Afreximbank servirait au mieux leurs objectifs commun, les deux parties ont réaffirmé leur volonté de collaborer dans le cadre du soutien au développement du pays et de faciliter l’accès au financement des entreprises», a- t-il dit à la presse.
Pour lui, l’institution financière basée en Egypte  assistera le pays des Hommes intègres dans la recherche de financement pour la mise en œuvre des projets du PNDES en fournissant des activités de conseils, de prêteur bilatéral ou de garant.
«Nous sommes venus pour faire le point sur le financement du nouveau référentiel de développement du Burkina (PNDES) au Premier ministre burkinabè », a déclaré le président d’Afreximbank, Dr Okey Oramah, à la tête d’une forte délégation.
Il a par ailleurs précisé que des projets sont prêts  à être financés  et que d’autres par contre, sont en phase de préparation.
Pour le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, Afreximbank est un partenaire «solide» et «fiable» pour accompagner le Burkina Faso  dans son développement économique.
M. Thiéba a aussi signalé qu’Afreximbank est venue  à Ouagadougou pour concrétiser son engagement pris pendant la conférence des bailleurs de fonds à Paris en décembre 2016 sur le PNDES.
«Le gouvernement attend beaucoup de cette Banque africaine pour augmenter sa productivité et sa compétitivité», a-t-il soutenu.
Traduisant la reconnaissance de son pays à cette institution financière, le chef du gouvernement a souhaité que le partenariat se renforce davantage dans l’intérêt  des deux parties.
En rappel, la conférence des bailleurs de fonds tenue les 7 et 8 décembre 2016 à Paris sur le PNDES qui devait réunir 5000 milliards de FCFA, a finalement réussi à mobiliser 18 000 milliards de FCFA de promesses de financement.
La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution multilatérale panafricaine financière dédiée au financement et à la promotion du commerce intra- et extra-africain. La Banque a été créée en Octobre 1993 par les gouvernements africains, les investisseurs privés et institutionnels africains et les investisseurs non africains pour financer et promouvoir le commerce intra- et extra-africain.
 

La Rédaction

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles