Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Burkina : 600 000 miches de pain consommées par jour

600 000 baguettes de pain sont consommées par jour au Burkina Faso. Ces chiffres sont de l’Union des fondateurs de boulangeries au Burkina (UFBF). A elle seule, Ouagadougou la capitale absorbe la moitié de cette production.

Les Burkinabè sont friands de pain. Certains n’imaginent pas leurs repas (Spaghetti, riz, soupe,…) sans pain. Le pain intervient aussi dans les cocktails. En voyage, beaucoup paient du pain en route pour l’offrir comme cadeau à leur arrivée à destination.

Le marché est dominé par l’homme d’affaires libanais Rimon Hajjar PDG des chaines de boulangeries Wend Konta. Il en dispose d’une cinquantaine à travers le pays. Ses boulangeries emploient directement plus de 2500 personnes et font vivre 40 000 personnes indirectement.

A côté de ce grand groupe, quelques dizaines de boulangeries essaient aussi de se faire une place au soleil dans le secteur. Mais face à la pénurie de farine de blé parfois constatée sur le marché Rimon Hajjar a décidé de diversifier ses activités. En 2013, il a créé la Minoterie de l’Orient (Minor S.A). La société a une capacité de mouture de 330 tonnes de blé par jour pour 250 tonnes de farine et va produire 75 tonnes de son de blé par jour.

Minor S.A a vu le jour au moment où le gouvernement décidait aussi de la renaissance des Grands moulins du Burkina(GMB) sous l’appellation, la Minoterie du Faso. La Minoterie du Faso ambitionne une production mensuelle d’environ 4 000 tonnes de farine. Son capital est de 1,7 milliard F CFA.

Aujourd’hui, le prix de la baguette de pain de 180 g est de 130 FCFA. Ce prix a été fixé en 2011 par arrêté ministériel. Mais les professionnels du secteur souhaitent que le gouvernement fasse évoluer le prix dans la mesure où la tonne de blé est passée de 200 000 à 400 000 FCFA au Burkina Faso et que les prix des intrants (levure, carburant,…) grimpent. Les négociations sont en cours et des changements de prix pourraient intervenir.

Si la miche de pain de 180g coûte officiellement 130 FCFA, les boulangers proposent aussi des baguettes de 200g et 400g à 150 et 300 F CFA. Certains clients privilégient ces baguettes car il est parfois difficile d’obtenir la monnaie en achetant sa miche à 130 FCFA.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles