Connecte-toi avec nous

Finances

   |

BOA:Plus de 400 milliards de FCFA injectés dans l’économie nationale

SUR LE MEME SUJET...

boa-plus-de-400-milliards-de-fcfa-injectes-dans-l-economie-nationale_59e5135707ca0_l250_h250Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a reçu en audience le nouveau directeur général de la Banque of Africa (BOA), Faustin Amoussou. Accompagné du président du conseil d’administration de la structure, Lassiné Diawara, M. Amoussou, est allé discuter avec le chef du gouvernement de la contribution de la BOA dans la réalisation du PNDES.
Le nouveau directeur général de la Banque of Africa (BOA) Burkina, Faustin Amoussou, prend langue avec les autorités burkinabè pour échanger sur la contribution de sa structure au financement de l’économie burkinabè. Il a été reçu en audience par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, le lundi 16 octobre 2017 à Ouagadougou. Accompagné du Président du conseil d’administration, Lassiné Diawara, le nouveau DG a fait au chef du gouvernement l’état de la coopération entre la BOA et l’Etat burkinabè.
Pour Faustin Amoussou, la Banque of Africa est un acteur de premier plan dans le financement de l’économie burkinabè. C’est pourquoi, selon lui, il était normal après sa prise de service d’aller voir le Premier ministre pour recueillir aussi ses conseils. «Nous avons réaffirmé au Premier ministre la volonté du conseil d’administration de la banque d’accompagner fortement l’Etat burkinabè dans la mise en œuvre du PNDES. Il y a des projets porteurs qui nous intéressent notamment dans le domaine des infrastructures, de l’énergie et de l’immobilier», a indiqué le directeur général de BOA Burkina, Faustin Amoussou.
Pour le Président du conseil d’administration (PCA), Lassiné Diawara, la banque a déjà financé des projets d’infrastructures au Burkina Faso, notamment l’échangeur du Nord où la BOA et d’autres banques de la sous-région ont apporté un financement de près de 75 milliards de FCFA. Il a ajouté que la BOA a été aussi choisie pour structurer le financement de la Télévision numérique de terre (TNT) en collaboration avec d’autres banques burkinabè.
«Globalement la Banque of Africa est un intervenant majeur dans le financement de l’économie comme la campagne du coton, tout ce qui concerne l’import-export et les industries. Notre financement aujourd’hui totalise plus 400 milliards de FCFA injectés dans l’économie. Le bilan total de la BOA en fin juin s’élève à peu près à 750 milliards F CFA, ce qui veut dire que c’est une institution financière solide», a soutenu M. Diawara. Parlant de l’engagement de la BOA dans la réussite du PNDES, le PCA a affirmé que l’objet d’une banque est le commerce de l’argent, c’est pourquoi sa structure est appelée à financer des projets pour vivre. «Nous avons dit au Premier ministre que dans le cadre du référentiel de développement du gouvernement et des projets PPP, nous sommes disposés à l’accompagner dans le domaine de la santé, de l’énergie, des infrastructures», a soutenu le PCA de la BOA, Lassiné Diawara.

Lassané Osée OUEDRAOGO
sidwaya

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles