Connecte-toi avec nous

Finances

   |

BOAD-Burkina Faso : 77 milliards de F CFA mobilisés au titre des 9 premiers mois de l’exercice 2018

Le président de la Banque Ouest-africaine de développement (BOAD), Christian Adovelande a été reçu en audience le 24 octobre 2018 au Palais de Kossyam. Il est venu faire le point au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, sur la situation des activités de la banque et sur la coopération avec le Burkina Faso.

La Banque Ouest-africaine de développement (BOAD) va bientôt célébrer le 45e anniversaire de l’institution les 14 et 15 Novembre 2018, autour d’un forum dont le thème porte essentiellement sur l’énergie solaire dans les économies des pays de l’Union. Il s’agira, aux dires du président de la BOAD Christian Adovelande, de faire l’état des lieux, de voir les politiques, les perspectives en la matière et surtout les enjeux.  « L’activité de la banque est restée soutenue. Sur les neuf premiers mois de l’année, nous sommes à 464 milliards de FCFA pour 49 opérations. Ce qui porte le volume de nos interventions au profit des Etats à 5 300 milliards de FCFA pour 1 200 opérations » a-t-il expliqué.

Il ressort de la coopération avec le Burkina Faso, que  les neuf premiers mois de l’année 2018, les activités sont évaluées à peu près à 77 milliards de FCFA pour 7 opérations dont 3 pour le secteur public et 4 pour le privé. Il faut également noter le cas des différentes opérations en soutien aux économies locales, notamment le PADEL où l’institution bancaire a mis 30 milliards de FCFA.

Crédit photo : Présidence du Faso

Crédit photo : Présidence du Faso

Le président de la BOAD   Christian Adovelande,  a aussi évoqué des projets relatifs à l’approvisionnement en eau potable, le développement rural, les aménagements hydro-agricoles autour de certains barrages, tel que  Samendeni.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a demandé à l’institution, selon son président, de réfléchir sur des projets liés à l’inclusion financière, notamment l’appui à la micro-finance.

La BOAD, établissement public à caractère international, vise à promouvoir le développement équilibré des États membres et de contribuer à la réalisation de l’intégration économique de l’Afrique de l’Ouest. C’est dans cette optique qu’elle  finance des projets prioritaires de développement rural, les infrastructures de base, les infrastructures modernes, les télécommunications, l’énergie, les industries, le transport, l’agro-industrie, et le tourisme.

La Banque dispose de deux guichets de financement, un guichet concessionnel, connu sous l’appellation de Fonds de Développement et de Cohésion (FDC) et un guichet marchand. Le premier guichet finance, dans les États membres, des projets publics de développement (infrastructures de soutien à la production, développement rural et sécurité alimentaire, projets sociaux, etc.) au profit des populations, à partir de ressources concessionnelles (conditions de taux et de durée assouplies).

Le second guichet finance, sur des ressources de marché, des projets d’investissement, à finalité commerciale, promus par des États, des entreprises publiques et privées.

Un troisième guichet, plus récent, celui du Fonds de Développement Énergie (FDE) dénommé «Initiative régionale pour l’énergie durable», est destiné au financement de projets d’énergie.

 

La rédaction

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles