Connecte-toi avec nous

International

   |

BNP Paribas s’est retiré du projet controversé Dakota Access

BNP Paribas a annoncé mercredi la cession de sa part de 120 millions de dollars (112,6 millions d’euros) dans le projet américain controversé d’oléoduc souterrain « Dakota Access » (DAPL).

La banque française précise que sa décision a été prise à l’issue d’une revue du projet et d’une consultation de tous les actionnaires pertinents, et indique qu’elle n’a plus d’exposition au DAPL.

Plusieurs banques internationales ont signé un prêt de 2,5 milliards de dollars au Dakota Access Pipeline, qui doit traverser quatre Etats américains pour acheminer du pétrole extrait dans le Dakota du Nord jusque dans l’Illinois. Le DAPL est contesté pour son impact environnemental et pour des dommages que sa construction infligerait à des sites du patrimoine culturel sioux.

reuters

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles