Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Biofit 2014: les sciences du vivant et les biotechnologies font leur marché à Lille avant de s’exporter à Strasbourg

Depuis 2010, Lille se transforme tous les deux ans en plus grand marché européen de la recherche et du transfert de technologies dans le domaine des sciences du vivant et des biotechnologies.

Lancé il y a quatre ans par le Pôle de compétitivité Nutrition Santé Longévité et Eurasanté, le pôle économique régional des biotechnologies, Biofit rassemble tous les acteurs de la chaîne de l’innovation dans le domaine des sciences du vivant (startups, recherche académique, recherche privée, grandes entreprises…)
Il y avait un peu plus de 300 participants lors de la première édition en 2010. Ces 2 et 3 décembre, à Lille Grand Palais, pour cette nouvelle édition de Biofit, ce sont plus de 1 200 participants, venus de 25 pays qui sont attendus. Au programme : deux jours de tables-rondes, entretiens individuels et présentations de technologies pour faciliter les passerelles, les liens, les partenariats public-privé dans le domaine des biotechnologies, entre les groupes pharmaceutiques, les PME, les startups et le milieu académique.
Et l’évènement continue de monter en puissance puisqu’il s’exporte, à partir de l’année prochaine, à Strasbourg. L’agence de développement économique Eurasanté, le pôle de compétitivité Nutrition Santé Longévité, Conectus Alsace et le pôle de compétitivité Alsace BioValley ont signé un partenariat pour co-organiser chaque année l’évènement en alternance dans les deux villes.

Coopération transfrontalière

Santé animale, lutte contre le diabète, la maladie d’Alzheimer, médecine personnalisée… Autant de thématiques abordées au cours de ces deux jours.
Après trois années de collaboration transfrontalière entre la France et la Belgique, c’est à Biofit qu’a été officiellement lancé ce lundi le projet européen PersoMed, dont l’objectif est de renforcer la compétitivité et la capacité d’innovation de la zone transfrontalière dans le domaine de la médecine personnalisée.
C’est également à Biofit que se tient le congrès annuel des anticorps monoclonaux, le troisième symposium EGID (Institut européen de génomique du diabète), et les premières Rencontres en recherche en santé animale. Des événements extrêmement pointus, mais qui placent Biofit au coeur des enjeux de santé de demain.
A l’image d’OCR (Oncovet Clinical research) à Villeneuve d’Ascq. Entreprise qui se sert de son expérience vétérinaire pour développer des thérapies pour l’homme. « Le chien ou le chat développent les mêmes cancers que les hommes », explique la directrice d’OCR Dominique Tierny. « Les essais cliniques sur les animaux de compagnie peuvent aider à la recherche pour l’homme ».
C’est encore Macopharma, qui emploie 2 300 personnes à Mouvaux et Tourcoing. Ce spécialiste, depuis 35 ans, des poches à sang et des filtres, se lance dans une toute nouvelle activité de biothérapie cellulaire. « Nous avons développé avec le CHRU de Lille un système permettant une nouvelle approche de la thérapie cellulaire contre le diabète, évitant la transplantation du pancréas », explique Bruno delorme, directeur recherche et développement chez Macopharma.

Deux régions complémentaires

Notre région, avec ses 760 entreprises de la bio-santé (21 800 salariés), s’est fait une belle réputation internationale dans le domaine de la recherche sur le diabète, la maladie d’Alzheimer, les produits liés au sang, la nutrition-santé. C’est Genfit, première société française a voir réussi une levée de fonds supérieur au milliard d’euros, c’est le laboratoire d’excellence Egid, le LFB, Macopharma, Diagast, les grands noms industriels que sont Roquette ou Lesaffre.
L’Alsace, pour sa part, s’est spécialisée dans les neuro-sciences, les maladies du sommeil, l’oncologie, l’immunologie, des grands noms de l’industrie comme Novartis, Sanofi, Roche, et une force de frappe de 9 000 chercheurs (dont trois Prix Nobel).
Avec Biofit, les deux régions s‘associent pour porter encore plus loin l’excellence française en matière de biotechs.

PAR JEAN-MARC PETIT
lavoixdunord.fr

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles