Connecte-toi avec nous

Développement

   |

BF-Semaine de l’architecte : « L’édition 2016 a une double spécificité », Ada SORGHO / YAYA BOCOUM

Mme Ada SORGHO / YAYA BOCOUM est architecte urbaniste, membre de l’Ordre des Architectes du Burkina Faso. Elle est à tête de l’organisation de la Semaine de l’architecte qui se tient du 3 au 9 Octobre 2016 à Ouagadougou. Dans cet entretien elle dévoile tout à propos de l’organisation d’une semaine de communion architecte-population ouagalaise, dont elle a la responsabilité. Lisez plutôt !

 

D’entrée de jeu comment se porte le monde de l’Architecture au Burkina Faso ?
L’architecture au Burkina Faso, évolue depuis des dix dernières années, Mais le métier reste encore méconnu du grand nombre. Ainsi la majorité des constructions naissent sans la main des architectes et pose des problèmes d’exploitation voir même de sécurité pour les usagers.

La semaine des architectes Burkinabè se tiendra bientôt à Ouagadougou. Quel est l’historique de ces journées ?
La première Edition de la semaine de L’architecte a eu lieu en Octobre 2011 et la seconde Edition en Juin 2014.
Depuis la création de l’Ordre en 1991 nous sommes à la Troisième Edition et cette Edition se veut celle du nouveau visage de la semaine de l’architecte d’autant plus que cela Coïncide avec le 25 eme anniversaire de l’OAB.
Quel bilan faites-vous des éditions précédentes ?
Les éditions précédentes ont eu lieu sans grande médiatisation mais ont eu le mérite de se tenir et de connaitre des visiteurs et de faire connaitre la profession au public. Elles ont connu la participation d’architectes venus de pays voisins.
Au-delà du programme réservé à vos visiteurs, quelle sera la spécificité de l’édition 2016?

L’édition 2016 a une double spécificité, elle s’ouvre au grand public, et aux élèves et étudiants désirants s’engager dans ce domaine. Le fait majeur est le projet social qui vient se greffer pour sensibiliser sur la prise en compte des handicapés moteurs pour l’accessibilité au Bâtiment et également la rénovation de leur Centre qui est en train de tomber en Ruines. Cet Archithon permettra de lever des fonds pour marquer la contribution sociale des architectes et ses partenaires.
Quelle appréciation faites-vous de l’avancement de l’organisation de la présente édition?
A ce stade des préparatifs nous avons déjà des points de satisfactions, avec la revue des 25 ans d’architecture, la confirmation de l’arrivée des délégations étrangères du Sénégal, du Mali, Niger , Cote d’ivoire , Benin TOGO , Guinée Bissau . Nous sommes en train de mettre les petits plats dans les grands pour que cet important évènement soit historique pour tous les burkinabés et au-delà des frontières.
Quel est le budget à mobiliser pour la tenue effective de ces journées ?
Le budget à mobiliser est surtout d’ordre humain et de la volonté des principaux acteurs. Le plus important étant de se rapprocher de la population pour construire des villes Meilleures

Mme SORGHO, en tant que femme Architecte et Présidente du comité d’organisation de l’édition 2016 des journées de l’Architecte Burkinabè. Quel est votre ressenti par rapport à ces responsabilités ?

Ces responsabilités, c’est une opportunité de montrer qu’il n y a pas de métier réservé aux hommes. Que lorsqu’on est membre d’une corporation l’engagement s’est également se dévouer à la tâche pour faire connaitre la profession et améliorer les conditions d’exercice de la profession.
Un mot pour conclure l’entretien

Nous invitons tous les burkinabés à prendre part à la semaine de l’Architecte du 3 au 9 Octobre 2016 au centre de Conférence de Ouaga 2000 pour mieux connaitre les architectes et leur métier.
On n’économise pas en se passant des services d’un architecte bien au contraire, on fait et on défait et ça coute plus chers.
Avec un architecte, votre projet sera plus économique, beau, original et personnalisé.
Merci

 

 

Balguissa Sawadogo
ecodufaso.com / ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles