Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Bâtiments-Architecture-Travaux publics : Top départ de la 10ème édition du SICABAT

Réunir les acteurs du bâtiment venus d’horizon diverses, autour d’un cadre propice d’échanges et de partage d’expériences tel est l’objectif du Salon de l’Ingénierie, de la Construction, de l’Architecture et du Bâtiment (SICABAT). La cérémonie de lancement des activités de la 10ème édition a eu lieu dans l’enceinte du Pavillon Levant du SIAO, en présence du Secrétaire Général du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme représentant monsieur le ministre, M. Dieudonné Tapsoba ainsi qu’une forte mobilisation des participants tunisiens.

« Agir ensemble pour un développement urbain durable » tel est le thème de la 10ème édition du SICABAT. Prévu pour se tenir du 18 au 21 juin 2015, le salon compte accueillir 4000 exposants et visiteurs. Cette 10ème édition, relève le défi de l’organisation au vue du contexte socio-économique et politique burkinabè hostile dans lequel il se tient. C’est donc un satisfécit total à en croire le Commissaire Général du SICABAT. « Notre ambition c’est de faire de nos cités des cardes de vie agréable et sûre. Sûre pour aujourd’hui et sûre pour demain et pour le futur. C’est principalement la motivation qui nous anime à travers l’organisation de la 10ème édition du salon, et nous sommes confiants que le SICABAT un cadre exceptionnel d’échanges et de rencontres de professionnels du bâtiments , saura produire des solutions idéales aux nombreuses préoccupations du public en matière d’aménagement, de logement et de confort du cadre de vie. Bien que nous traversions une période politique et économique particulière au Burkina Faso, il était important pour nous de tenir ce rendez-vous du SICABAT par ce que nous pensons que cet évènement contribue et apporte beaucoup dans le développement économique et social de notre pays » a martelé avec fierté M. Bassolé.

Sicabat2

Le secteur de la construction et du bâtiment engrange de grands défis en Afrique et plus précisément au Burkina Faso. Il y a notamment celui de la consommation énergétique à travers le respect des règles de l’architecture bioclimatique, la recherche de l’efficacité énergétique, la promotion des constructions à très basse consommation, ainsi que la construction de cadres de vie agréable. Convaincu de cela, le Secrétaire général du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, Dieudonné Tapsoba a lancé un appel aux acteurs de la construction. Selon le SG, « Nous devons nous pencher sur des solutions énergétiques basées sur les ressources renouvelables notamment l’énergie solaire, éolienne, géothermique en complément sinon en remplacement du système énergétique actuel qui repose sur l’utilisation des ressources non renouvelables. Cette transition énergétique s’impose en Afrique et particulièrement au Burkina Faso, du fait de l’accroissement rapide de la consommation spatiale et énergétique engendrée par les évolutions socioculturelles et le mode d’habiter. » Il n’a pas manqué d’ajouter tout l’intérêt d’un salon du bâtiment tel le SICABAT pour le Burkina Faso et plus précisément le ministère de l’Habitat et de l’urbanisme.

Cette 10ème édition du SICABAT, si elle a pu se tenir c’est aussi grâce à un partenaire déterminant qu’est CIM Faso. M. Sadate Bikienga, représentant l’Administrateur Général de CIM Faso, explique que c’est dans une dynamique d’accompagnement et de contribution au développement durable que la Cimenterie du Faso CIM Faso n’a pas hésité à répondre à l‘appel de SICABAT en parrainant avec beaucoup de fierté cette 10ème édition. Cim Faso est une Société Anonyme de droit burkinabè, avec un Capital de 10 milliards de F CFA. Cim Faso, producteur du Ciment Eléphant dans son engagement sociétal, met à la disposition du consommateur 1millions à 1million deux cent tonne de ciments par an a ajouté M. Bikienga. Et pour y arriver, les promoteurs de Cim Faso ont fait le choix de la qualité en s’offrant les équipements les plus modernes existants dans le monde du ciment a insisté M. Bikienga. Toute chose qui pourrait constituer une fierté aujourd’hui pour le Burkina Faso, un pays enclavé. Les activités de la 10 ème édition du SICABAT ont été lancées officiellement par une coupure de ruban. Les Ouagalais sont donc invités à prendre d’assaut le Pavillon Soleil Levant du SIAO pour le rendez-vous avec les innovations en matière de construction -bâtiment.

Balguissa Sawadogo
ecodufaso.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles