Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Barrage de Samendeni : Un investissement de 61 milliards de FCFA pour susciter les opportunités d’affaires dans la région

Le Burkina Faso a inauguré le 30 novembre 2019, le barrage hydro-agricole de Samendeni, un projet vieux de quarante (40) ans de réflexion et d’engagement. Construit sur le fleuve Mouhoun, le barrage de Samendeni est le troisième du Burkina Faso, après ceux de Kompienga et de Bagré. Il est le plus grand de la zone Ouest du Burkina avec une capacité de 1 milliards 50 millions de m3.

Le barrage de Samendeni est un ouvrage fruit d’un partenariat entre l’Etat burkinabè et les partenaires techniques et financiers, qui coûte plus de 61 milliards de F CFA d’investissements. Il dispose de capacités économiques considérables, en ce sens qu’il va contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire, à la croissance du Produit intérieur brut (PIB) de près de 2%, à l’augmentation de la production nationale de céréales de près de 3% et à la création d’au moins 100 000 emplois.

En outre, pour la réalisation du projet, le budget national a investi plus de 30 milliards de FCFA, notamment dans le dédommagement et la construction d’infrastructures sociales, économiques et de santé. Toute chose qui a permis de relocaliser les populations de 8 villages situés dans le lit du barrage, sur 10 sites d’accueil et de les doter en infrastructures socio-économiques, éducatives et sanitaires.

A ce titre, il a été réalisé 7 écoles primaires, 4 CSPS, 38 forages, 12 Adductions d’Eau Potables Simplifiée (AEPS), 6 pistes de désenclavement et des magasins de stockage. A cela, s’ajoutent la fourniture de 10 moulins à grains, de 60 tonnes de semences certifiées de maïs, 15 tonnes de semences de niébé et 3600 kits de petit matériel agricole.

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a salué l’aboutissement de cet ambitieux projet fruit des efforts consentis par le Gouvernement, les partenaires techniques et financiers, les populations bénéficiaires ainsi que les entreprises qui ont exécuté les travaux. « C’est pas à pas que le Burkina Faso va se construire » a indiqué le Chef de l’Etat burkinabè.

Juste Bancé (Collaborateur)
Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles