Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Banque Islamique de développement(BID) : Revue du portefeuille au Burkina Faso

A la cérémonie d’ouverture

Le Burkina Faso a adhéré à la Banque Islamique de Développement (BID) en 1978. La coopération entre le groupe de la BID et le Burkina Faso s’est depuis lors renforcée au fil des années avec un cumul des approbations de 2,66 milliards sur la période 1978-2019.

Le portefeuille actuel de la BID est constitué de 25 projets (50 opérations) pour un total de 747.17millions de dollars soit environ 443 023 290 000 F CFA répartis dans les différents secteurs.

Pour sa revue, le secrétaire général du ministère de l’économie, des finances et du développement, Seglaro Abel Somé a procédé à la cérémonie d’ouverture le 18 novembre 2019 à Ouagadougou. Elle entend non seulement examiner le rythme d’exécution des projets du portefeuille actuel de la BID au Burkina Faso en vue de déceler les goulots d’étranglement éventuels, mais aussi, d’identifier les mesures idoines pour une accélération de la mise en œuvre du portefeuille pour l’atteinte effective des résultats espérés. Les montants engagés non décaissés représentent 77.68% du total du portefeuille, soit 435 millions de dollars, environ 257 985 450 000 F CFA.

Le taux de décaissement s’élève à 22,32%, pour une durée d’exécution moyenne de 4.35 ans.

Le Système de Financement des Exportations « SFE » de la Banque Islamique de Développement a pour objectif de promouvoir les exportations des pays membres de l’OCI (Organisation de la Conférence Islamique) quelle que soit leur destination. Ce sont des financements à court et à long terme des exportations.

La rédaction

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles