Connecte-toi avec nous

ACTUALITES FINANCIERES: AFRIQUE

   |

BANK OF AFRICA : LES FILIALES AFRICAINES CONTRIBUENT À HAUTEUR DE 46% DANS LE RNPG À FIN JUIN 2020

En dépit de la crise sanitaire, la contribution des filiales africaines dans le RNPG –Hors Don- est passée de 404 MDH en juin 2019 à 465 MDH en juin 2020, représentant ainsi 46% du RNPG dont 37% pour Bank Of Africa Group.

Le vendredi 25 septembre, le Conseil d’Administration de Bank Of Africa-BMCE Group s’est réuni sous la présidence de Othman Benjelloun en vue d’examiner l’activité à fin juin 2020 et arrêter les comptes y afférents.

Dans une conjoncture contraignante malmenée par la crise sanitaire qui s’est abattue sur l’ensemble des pans de l’économie, le groupe Bank Of Africa a fait preuve de résilience. Les réalisations au terme du premier semestre en attestent. On note une légère hausse de 1% du Produit Net Bancaire consolidé à 7 Mds de DH. Cette hausse résulte de la progression de la marge d’intérêt de 4,3% et du résultat des opérations de marché malgré la baisse des autres sources de revenus.

Le PNB a affiché une hausse de 3,4% à 3,6 Mds de DH sous l’effet combiné de la bonne dynamique des activités de marché au cours du premier semestre.

Aussi et grâce à une bonne dynamique commerciale, l’encours des crédits consolidés ont haussé de 5% passant à 195,5 Mds de DH à fin juin. Cette performance résulte de la progression des crédits aux entreprises en amélioration de 4,4%. La part de marché des crédits de Bank Of Africa est ainsi passée de 12,28% à fin décembre 2019 à 12,53% à fin juin 2020, soit une amélioration de 25 pbs.

Au cours du premier semestre, la banque a bien maîtrisé ses charges générales d’exploitation qui ont régressé de 2%, soit un coefficient en baisse de 47,6% à fin juin 2020 contre 50,2% à fin juin 2019.

Le résultat net de la banque au terme du premier semestre est ainsi passé de 1.059 MDH à 476 MDH à fin juin 2020. Le RNPG a baissé de -68% s’établissant à 373 MDH en juin 2020. D’après le top management du groupe, cette baisse fait suite à l’imputation intégrale du don au fonds spécial Covid-19 d’un montant global de 1 Md de DH conjugué à la hausse du coût du risque consolidé de 68% à 1,5 Md de DH en juin 2020 contre 872 MDH en juin 2019. Le coût du risque intègre les impacts prévisionnels de la crise sanitaire.

En dépit de cette crise profonde, la contribution des filiales africaines dans le RNPG –Hors Don– est passée de 404 MDH en juin 2019 à 465 MDH en juin 2020, représentant ainsi 46% du RNPG dont 37% pour BOA Group. La répartition du RNPG par région fait ressortir la répartition suivante (Maroc(48%), Afrique (46%), Europe(6%)).

Face aux impacts Covid-19…

Bank Of Africa accompagne ses clients et autres citoyens à travers notamment le report des échéances des crédits sans frais ni pénalités de retard, le report des échéances des crédits immobiliers et de la consommation au profit des clients et particuliers ayant subi les contrecoups de la pandémie, le report automatique pour les clients bénéficiaires du crédit logement adossé à Fogarim.

Aussi la banque a-t-elle mis à la disposition des entrepreneurs en difficulté du « Crédit Entrepreneurs Covid-19 », un crédit amortissable à échéance constante pour faire face aux charges courantes.

Le partenariat de BOA avec la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement BERD portant sur une facilité de financement de 145 M d’euros  est une première mondiale parmi la quarantaine de pays d’opérations de cette institution financière multilatérale, accordée dans le cadre du programme de résilience de la BERD, mis en place en réponse à la crise sanitaire internationale.

ecoactu

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles