Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Bank Of Africa Burkina dans ses nouveaux locaux

Coupure du ruban par le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré

La banque porte à plus de 200 milliards de F CFA les obligations du Burkina Faso​

Situé dans la Zone d’activités commerciales et administratives (ZACA) de la capitale burkinabè, le nouveau siège de Bank Of Africa (BOA) Burkina Faso a été inauguré ce vendredi 14 février 2020. La cérémonie d’inauguration était placée sous le très haut patronage du Président du Faso, Son Excellence, Rock Marc Christian KABORE, et le parrainage du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE, représenté par le ministre délégué chargé du Budget, Edith Clémence YAKA. L’ouverture officielle des guichets a été marquée par la coupure du ruban par le Président du Faso, Rock Marc Christian KABORE. 

L’infrastructure, selon le Directeur général de BOA Burkina Faso, Faustin AMOUSSOU, est un immeuble de type R+6 doté d’un sous-sol à usage de parking construit sur une parcelle de 5 038 m2 avec une emprise au sol de 3 600 m2​ et une surface utile de 13 805 m2. La construction de l’infrastructure, dont la pose de la 1ère pierre a eu lieu en 2013, a coûté près de 10 milliards de F CFA financés sur fonds propres de la BOA. « La réalisation d’un tel projet est le symbole d’une volonté de prendre en compte, d’une part, le bien-être des agents et, d’autre part, de se rapprocher de notre clientèle en lui offrant des espaces adaptés et modernes », a indiqué Faustin AMOUSSOU. Avec ce joyau, la banque entend être à l’écoute des corporates, des particuliers et des PME/PMI et offrir à ses clients un véritable accompagnement dans l’ensemble des domaines de sa compétence.

Le Groupe de Bank Of Africa ambitionne de financer d’ici à 2021, 5 000 PMI/PME pour un montant estimé à près de 655 milliards de F CFA. A entendre M. AMOUSSOU, son institution a connu un développement régulier au Burkina Faso. Il en veut pour preuves les principaux indicateurs en 2019 avec des dépôts clientèle collectés estimés à plus de 620 milliards de F CFA ; des crédits directs de 527 milliards de F CFA et un total bilan de plus de 867 milliards de F CFA. ​

Le Directeur général du Groupe Bank Of Africa, Bouabib AMINE, qui a effectué le déplacement du Maroc pour la circonstance, a salué la résilience du Burkina Faso face à la conjoncture de l’insécurité. Malgré le contexte, a-t-il souligné, la BOA continue d’investir et elle porte à plus de 200 milliards de F CFA les obligations burkinabè.

Pour la représentante du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Edith Clémence YAKA, le nouveau siège de Bank Of Africa Burkina Faso démontre à souhait la solidité, la rentabilité, la solvabilité et le dynamisme du Groupe Bank Of Africa et sa filiale burkinabè. « L’exécution du chantier n’a pas manqué de produire des effets positifs pour l’économie burkinabè à travers la création de milliers d’emplois, la consolidation du chiffre d’affaires des entreprises et l’apport en ressources fiscales au Trésor public », a-t-elle confié. A l’entendre, BOA​ participe de façon active au développement et à la consolidation de l’économie burkinabè à travers le financement des grands projets structurants de l’Etat via le partenariat public-privé (PPP), mais aussi ses nombreuses actions dans les domaines de la santé, l’éducation et la culture pour le bien-être des populations.

Aperçu du nouveau siège BOA Burkina Faso

Le ministre délégué chargé du Budget a, au nom du ministre KABORE, appelé la BOA à diversifier son offre de services, y compris en direction de la diaspora ; à poursuivre la digitalisation pour développer des services financiers à l’aide de moyens de transactions électroniques afin de répondre aux besoins de mobilité et faciliter les interactions avec les clients ; à améliorer l’accessibilité physique et financière​ et à accroître les financements adaptés aux besoins de la clientèle. ​

Le Président du Faso a félicité le Directeur général de la BOA et le Conseil d’administration pour avoir toujours fait confiance au Burkina Faso et contribuer aux investissements. Rock Marc Christian KABORE a aussi salué les engagements pris par la BOA de participer au développement des PME/PMI au Burkina Faso pour les années à venir en vue de renforcer l’économie du pays et de créer des emplois.

DCPM MINEFID

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.