Connecte-toi avec nous

Développement

   |

BAC 2017: Un budget prévisionnel de 4 026 596 750 francs CFA pour l’organisation

Les épreuves écrites et orales du Baccalauréat session 2017, toutes séries confondues, ont débuté le 20 juin. Elles se dérouleront jusqu’au 7 juillet prochain sur tout le territoire national. 75 959 candidats repartis dans 303 jurys et 138 centres tenteront de décrocher le précieux sésame. Il coûtera quatre milliards vingt-six cinq cent quatre-vingt-seize millions sept cent cinquante mille (4 026 596 750) francs CFA au gouvernement burkinabè.
Les épreuves écrites et orales du baccalauréat 2017 se déroulent du 20 juin au 07 juillet 2017. L’enveloppe contenant la première épreuve a été ouverte au lycée municipal Rimvougré dans l’arrondissement 11 de Ouagadougou par le gouverneur de la région du Centre Joachim Somda. Avant le début des épreuves, le gouverneur Joachim Somda a prodigué quelques conseils aux candidats. C’est ainsi qu’il s’est rendu dans les salles 4, 5, et 6 des jurys 134 et 135 logés au lycée municipal Rimvougré pour encourager et donner quelques petites astuces aux candidats. « Soyez sereins, pas de panique. Restez calme, attentifs à ce que vous faites. Dites- vous que ce n’est pas extraordinaire. L’examen est le couronnement de tout ce vous avez vu au cours de l’année scolaire », a-t-il dit avant de rejoindre la salle prévu pour le lancement des épreuves.
Le budget prévisionnel de la session 2017 du BAC est estimé à quatre milliards vingt-six cinq cent quatre-vingt-seize millions sept cent cinquante mille (4 026 596 750) francs CFA selon les chiffres du ministère de l’Enseignement supérieur, de la cherche scientifique et de l’innovation. Le coût de revient d’un candidat est de 53 011francs CFA contre les frais d’inscription qui s’élève à 15 000 francs CFA.
Toujours selon la même source, ce sont 75 959 candidats qui sont en lice pour ce premier diplôme universitaire contre 71 712 candidats pour la session de 2016. On note ainsi une augmentation de 4 247 candidats, soit une augmentation de 5,92 % par rapport à l’effectif de 2016. Comme toujours les garçons sont les plus nombreux. Ils sont 47 427 contre 28 532 filles. Le plus jeune candidat a 16 ans (né le 11 octobre 2001) alors que le plus âgé a 59 ans (né en 1958). Les régions du Centre et des Hauts Bassins enregistrent les plus gros effectifs avec respectivement 27 872 et 11 580 candidats inscrits contre 1024 pour la région du Sahel, le plus petit effectif. Les candidats de la session normale de 2017 sont inscrits dans 303 jurys répartis dans 138 centres d’examen.
26 454 personnes ont été mobilisées dans le cadre de l’organisation du Baccalauréat session 2017 dont les présidents de jury, les surveillants, les correcteurs, les secrétaires de jury, les encadreurs pédagogiques.
Moubarak SILGA
Ecodufaso.com/ Ecodafrik.com
Légende
1- Le gouverneur de la région du Centre, Joachim Somda (2e à g) ouvrant l’enveloppe contant la première épreuve
2- Des candidats prêts à affronter les épreuves écrites du Baccalauréats session 2017

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles