Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Autonomisation de la femme : Le Club Young BPW Ouaga-Burkimbi forme ses membres

 

En marge des activités de la Journée internationale des droits de la femme, le Club service Young BPW-Ouaga Burkimbi a organisé, le samedi 10 mars 2018 à Ouagadougou, une session de formation au profit de ses membres, en affaires, gouvernance et autonomisation économique de la femme.

Les membres du club service Young BPW-Ouaga Burkimbi ont bénéficié d’une session de formation, à l’occasion des activités de la journée internationale de la femme. Deux thèmes ont été retenus pour la formation, tenue le samedi 10 mars 2018 à Ouagadougou. Le premier thème est intitulé: «Autonomisation de la femme et le droit de participation à la gouvernance». Quant au second, il porte sur: «Comment concilier vie professionnelle et vie familiale».

De l’avis de la formatrice, Lydia Zanga/Ouédraogo, il s’est agi de livrer aux membres du club service, des rudiments nécessaires pour que les jeunes filles et femmes puissent s’impliquer à la gouvernance administrative, politique et économique du pays. «Les femmes doivent savoir, entre autres, quelle peut être leur participation à la gouvernance, quelles sont les obstacles liés à leur participation la gouvernance administrative, politique et économique», a-t-elle expliqué. Selon Mme Zanga, à l’issue de l’atelier, les participantes devraient être à mesure de développer des capacités de leadership et s’engager dans les causes nationales.

le-Club-service-Young-BPW-Ouaga-Burkimbi

Pour sa part, la présidente du club Young BPW Ouaga Burkimbi Claudy Traoré/Ouédraogo a souligné que c’est la première activité d’envergure du club, depuis sa création, il y a quatre mois. «Nous avons estimé qu’il convenait de démarrer nos activités à partir de la journée du 8 Mars, dédiée à la femme», a indiqué Mme Traoré.

BPW est une ONG œuvrant depuis 1930 pour faire avancer la cause des femmes au travail. Elle est présente dans 98 pays et est composé de plus de 30.000 membres. Au Burkina Faso, l’on a le Club BPW Ouaga-solidarité dirigé, de nos jours, par Dr Josiane Diallo/Ouédraogo. Celle-ci a fait observer les Young constituent la relève au niveau du club service.

L’Objectif principal de tous les BPW est de développer le potentiel professionnel, d’affaire et de leadership des femmes de tous les niveaux.

Affaires-et-autonomisation-de-la-femme2 Le Club Young BPW Ouaga Burkimdi a vu le jour en novembre 2017. Il regroupe des membres âgés au plus de 35 ans. Selon la présidente, Claudy Ouédraogo/Traoré, bien qu’étant jeune, le club compte déjà plus d’une cinquantaine de membres et regorge de beaucoup de compétences dans des domaines divers. Et de préciser que le club enregistre en son sein, des juristes, des commerçantes, des secrétaires, des coiffeuses, des responsables de projets, des comptables, des médecins, des étudiantes, etc.

Au Burkina Faso, la journée internationale des droits de la femme a été célébrée cette année, dans «la sobriété et le recueillement » à cause de évènements du 2 mars 2018 à Ouagadougou. Néanmoins, cette journée a été marquée, le jeudi 8 mars 2018, par le forum national au cours duquel le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a pris des engagements. Entre autres, il a promis de respecter le quota de 30% de femmes dans son prochain gouvernement, de relever le budget alloué au ministère en charge de la femme.

Alfred KANON

Ecodufaso.com /Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles