Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Au Burkina Faso, les pôles ont la cote

Pour dynamiser les secteurs clés et doper les investissements, rien de tel que des zones prioritaires de croissance. Le succès de celle de Bagré incite à renouveler l’expérience.

«Le déblocage des ressources de nos partenaires a été suspendu deux ou trois mois en raison de la crise politique, mais dès que le gouvernement de transition a été mis en place, les activités des pôles de croissance ont repris de plus belle, et leur place centrale dans la politique économique a été réaffirmée », explique leur coordinateur national, Wilfried Bakouan. Le Comité national de pilotage des pôles de croissance (CNPPC) s’est d’ailleurs réuni le 2 avril, sous la présidence d’Isaac Zida, le Premier ministre, pour adopter son plan d’actions prioritaires 2015-2017.

Lire la suite

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles