Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Attijariwafa Bank négocie le rachat de parts supplémentaires dans la Société Ivoirienne de Banque

Le PDG du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank, Mohamed Kettani, a annoncé, le 19 février, que son groupe a entamé des négociations avec le gouvernement ivoirien pour le rachat de parts supplémentaires dans le capital de la Société Ivoirienne de Banque (SIB). «Nous avons informé le gouvernement ivoirien que nous sommes intéressés par le rachat d’une partie des 49% du capital de la SIB que nous ne détenons pas», a déclaré M. Kettani à l’agence Reuters en marge de la 3ème édition du Forum International Afrique Développement. «Les discussions sont en cours», a-t-il ajouté, sans préciser la taille de la participation supplémentaire que son groupe envisage d’acquérir.

Attijariwafa Bank détient déjà 51% du capital de la Société Ivoirienne de Banque.

L’Etat ivoirien envisage de céder sa participation de 49% au capital de la banque dans le cadre d’un programme de privatisation de 15 entreprises opérant dans les télécommunications, la finance, l’agroalimentaire et les mines. Attijariwafa Bank a annoncé, le 19 février, avoir réalisé en 2014 un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 4,4 milliards de dirhams (463 millions de dollars), en hausse de 5,2 % par rapport à 2013.

La première banque marocaine est présente dans 23 pays en Afrique (Maroc, Tunisie, Mauritanie, Sénégal, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Mali, Côte d’Ivoire, Congo, Gabon, Cameroun, Togo et Niger) et en Europe (Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas, Italie et Espagne) à travers des filiales, ainsi qu’à Dubaï (Emirats Arabes-Unis), Riyad (Arabie saoudite), Londres (Royaume-Uni) et Tripoli (Libye) à travers des bureaux de représentation.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles