Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Attaques terroristes à Paris : « Une grande tristesse une grande peine…

Attaques terroristes à Paris : « Une grande tristesse une grande peine pour tous ceux qui ont été frappés injustement » dixit Gilles Thibault

Le soir du 13 novembre 2015, Paris a été frappé par une vague d’attaques ayant provoqué une centaine de morts et de nombreux blessés. Ces attaques d’une extrême violence revendiquées par l’Organisation Etat Islamique ont plongé les Français entre désolation et détermination dans la lutte contre le terrorisme. Pour la solidarité et de la coopération entre le Burkina Faso et la France, le 14 novembre le Premier Ministre Yacouba Isaac Zida est allé présenter ses condoléances au nom des burkinabè, à l’Ambassadeur de France au Burkina Faso et tous ses compatriotes ainsi qu’à l’ensemble du peuple français.

« Nous avons tous suivi le drame qui a intervenu à Paris dans la nuit du 13 novembre. Le bilan fait état de plus de 100 morts, donc nous sommes venus ce matin présenté à l’Ambassadeur et à travers lui tout le peuple français, nos condoléances, notre sincère compassion, face à ce drame. Nous sommes venus leur dire que face à ce drame ils ne sont pas seuls, nous burkinabè nous souffrons aussi avec eux» tel était en substance le message que le Premier Ministre, Yacouba Isaac Zida est venu adresser à l’Ambassadeur de France au Burkina Faso, Gilles Thibaut. Pour ce dernier visiblement sous le choc c’est une grande tristesse et en même temps beaucoup de détermination à se sortir de cette situation avec l’aide de tout le monde. Il confie « Le président Kafando m’a appelé longuement pour présenter les condoléances des burkinabè. Il a été suivi ce matin par le Premier Ministre et les membres de son gouvernement pour me dire la détermination du Burkina Faso à nous accompagner dans ce combat contre le terrorisme. Ce que j’éprouve à ces instants c’est vraiment une grande tristesse une grande peine pour tous ceux qui ont été frappés injustement cette nuit dans les rues de Paris pour tous ceux qui sont morts les blessés, les familles et puis l’ensemble de nos nations. »

Attaques terroristes à Paris 2

Ces moments de tristesse ont été une occasion selon le Premier ministre burkinabè de renouveler l’engagement à lutter contre le terrorisme aux côtés de la France. Il est inadmissible que des paisibles populations qui sont juste en train de se détendre devant un spectacle subissent affreusement la mort par ce qu’il y a d’autres personnes qui ont une idéologie contraire à la leur a remarqué le Premier Ministre. Au moment où nous bouclions notre article le bilan des attaques faisait état de « 128 morts, 192 blessés et 80 personnes en état critiques ». Parmi les victimes de ces attaques figure un compatriote burkinabè en la personne de Hyacinthe Koama, âgé de 37 ans qui a perdu la vie. La France a observé le lundi 16 novembre à 12h, une minute de silence sur l’ensemble du territoire. Cependant grande Conférence Mondiale sur le Climat à Paris est maintenu pour le 29 novembre prochain.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles