Connecte-toi avec nous

Non classé

   |

Atlas Development a réalisé sa double cotation sur le Nairobi Securities Exchange

Comme annoncé sur Ecofin le 26 novembre 2014, l’entreprise britannique Atlas Development & Support Services, spécialisée dans l’appui logistique aux opérations pétrolières, a finalement procédé à sa double cotation sur le compartiment croissance du Nairobi Securities Exchange, après avoir réalisé avec succès, le placement de 39,5 millions d’actions (10% de son capital) au montant final de 11,5 shillings, et levé par la même occasion 450 millions de shillings kényanes (5 millions $) : « Le vif intérêt des investisseurs kényans est la reconnaissance de la possibilité de créer un fournisseur de services de logistique et de développement de classe mondiale en Afrique de l’Est. Nous faisons preuve d’une performance financière robuste, des prestations de services aux standards internationaux, et un positionnement sous régional qui place Atlas Development en tête des entreprises du secteur », a déclaré Carl Espray (photo), le directeur général de la firme.

Atlas Development est la première entreprise opérant dans la chaine de valeur pétrolière d’amont, à faire son entrée sur le compartiment croissance de la bourse de Nairobi. Une situation qui réjouit les dirigeants de ce marché financier. « Cette double cotation d’Atlas est une autre étape importante vers notre objectif de faire en sorte que les entreprises qui ont des activités importantes en Afrique soient accessibles à la fois aux investisseurs internationaux, et kényans », a fait savoir pour sa part, Andrew Wachira, directeur par intérim du Nairobi Securities Exchange, sur CNBC Africa.

Atlas Development envisage d’utiliser le produit de ses placements pour financer son expansion en Afrique de l’Est. Rappelons que la première étape de son renforcement au Kenya cette année, s’est effectuée au mois d’octobre 2014, avec l’acquisition complète d’Ardan Logistics, une entreprise opérant elle aussi dans la logistique pétrolière, qui a généré pour son année s’achevant à fin juin 2013, 30,4 millions $ de revenus, et qui possède dans son portefeuille de clients, des majors de l’exploitation pétrolière.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles