Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Assises nationales de l’enseignement catholique

Pour une amélioration de la qualité et de l’offre éducative au Burkina

Les Assises nationales de l’enseignement catholique se tiennent les 10 et 11 novembre 2015 à Ouagadougou. Objectif, créer un esprit de communion entre les acteurs pour le développement de l’enseignement catholique au Burkina.

Les acteurs de l’Enseignement Catholique au Burkina étaient en conclave, les 10 et 11 novembre 2015 au Centre National Cardinal Paul Zoungrana de Ouagadougou, à la faveur des Assises Nationales de l’enseignement catholique. Les assises avaient pour objectifs spécifiques, de redéfinir les missions et les objectifs des écoles et établissements catholiques, redéfinir la place et le rôle de chaque acteur ou groupe d’acteurs et bâtir un organigramme consensuel et conforme à la vision de l’Eglise famille. Elles ont permis aussi de proposer des pistes pour le financement de l’enseignement catholique. Pendant deux jours, les participants ont fait l’état des lieux de l’enseignement catholique au Burkina. Ils ont passé Egalement en revue les difficultés, que connaît l’enseignement catholique au Burkina. L’une des difficultés que connaît l’enseignement catholique, a relevé Monseigneur Séraphin Rouamba, président de la Commission épiscopale pour l’enseignement catholique, est l’incompréhension et le dysfonctionnement de la convention entre l’Etat Burkinabè et l’Eglise Catholique. A l’en croire, l’Etat ne verse pas la totalité du soutien financier prévu par la convention entre les deux parties. L’enseignement catholique est présent dans 40 provinces sur les 45 que compte le Burkina. Seules cinq provinces n’en disposent pas.

une photo de famille à l’issue de la cérémonie d’ouverture

une photo de famille à l’issue de la cérémonie d’ouverture

Il s’agit des provinces du Bazèga, de la Kompienga, de la Komondjari, du Kourwéogo, et de la Léraba. A noter que plusieurs résultats sont attendus. L’enseignement catholique compte de nos jours, 58 centres d’éveil et d’éducation préscolaire, 173 écoles primaires catholiques, 102 établissements post primaires et secondaires et 3 universités. Preuve que l’enseignement catholique joue un rôle extrêmement important au Burkina. C’est sous le thème « Tous ensembles dans un esprit de communion et d’engagement pour le développement de l’enseignement catholique et pour une éducation de qualité » que se sont tenue les assises nationales de l’enseignement catholique au Burkina.

Mounbarak SILGA
Ecodufaso.com/Groupe Ecodafrik

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles