Connecte-toi avec nous

Portraits

   |

Antoine Raogo Sawadogo: Un pionnier de l’amorce de la décentralisation

Antoine Raogo Sawadogo: Un pionnier de l’amorce de la décentralisation au Burkina Faso

Ancien Ministre de l’Administration Territoriale et de la Sécurité, Antoine Raogo Ouédraogo est un Expert en gouvernance Locale. Malgré son âge avancé, il garde une vitalité et une ferveur dont il dispose à lui seul le secret. Aujourd’hui Consultant International, il fait partie du Comité de suivi des recommandations issues du dernier Forum Urbain National ténu les 26 et 27 Octobre 2015 à Ouagadougou et qui a réuni divers experts.

L’homme est Linguiste et Sociopolitique, diplômes qu’il a obtenus dans les Universités de Ouagadougou (Burkina Faso), de Sorbonne Paris (France) et de Louvain (Belgique). Il est aussi Spécialiste en documentation-communication (DESS-Paris VIII).

Toute cette pluridisciplinarité l’a certainement convaincu dans son engagement associatif. Il crée ainsi avec d’autres experts l’ACE RECIT (Association Construisons Ensemble-Recherche sur les citoyennetés en Transformation). Mais ainsi présenter, difficile de le reconnaitre sans associer Laboratoire Citoyenneté, institution associative par laquelle l’on peut dire qu’il s’identifie facilement du fait qu’il en soit le Président. Originaire de Gourcy, au Nord du Burkina, on le reconnait par sa voix grave très pointue qui ne laisse pas indifférent. Véritable homme engagé pour le développement des communautés à travers la valorisation des ressources endogènes, il est l’un des pionniers de l’amorce de la décentralisation au Burkina Faso. A ce propos il se confiait « Le développement local, à notre sens, peut-être entendu comme la réalisation des conditions de bien-être et de sécurité durable aussi bien au plan individuel qu’à celui collectif à travers la création de richesses (matérielles et non matérielles) judicieusement réparties au niveau local. » de cette pensée découle justement une vision très optimiste de l’homme « Pour lui, l’essence de la démocratie peut se traduire par : la participation des populations aux prises de décisions ; leurs responsabilités dans la gestion des affaires (choix des politiques et moyens de mise en œuvre) ; la libre expression des opinions et des croyances. »

Tout cet engagement citoyen associé aux compétences dont dispose l’homme, a été également mis sur papier. Antoine Sawadogo est auteur de plusieurs écrits : « L’Etat africain face à la décentralisation », Karthala 2001, 278 pages. Il est aussi auteur de plusieurs communications : Sur la décentralisation et le développement local, la gestion des conflits – l’espace public, dont certaines publications dans des revues scientifiques. Il est Coauteur de deux livres : Désengagement de l’Etat, Décentralisation et Développement ; Les facettes de la Commune de Ziniaré –Acteurs –Enjeux – et Politiques dans une ville du Sahel. M. Sawadogo a été l’initiateur de : 3 textes de lois sur les libertés publiques au Burkina Faso; 5 textes de Lois sur la libre administration des collectivités locales ; Elaboration d’un système national de protection civile ; Conduite et gestion des élections de 1991 et 1992.

Ses compétences lui ont également values plusieurs distinctions dont entre autres : Officier de l’Ordre National du Burkina Faso, le 11 décembre 1995 ; Médaillé d’honneur de la Protection Civile avec agrafe Etoile d’Or, novembre 2000 ; Chevalier de l’Ordre du Mérite National Français, 14 juillet 2002 ; Citoyen d’honneur de plusieurs villes européennes ; Ambassadeur de la Paix, le 18 avril 2007.
L’itinéraire de Raogo Antoine Sawadogo est jalonné de prises de positions très fortes sur les questions de gouvernance locale qui ont marquées la politique de son pays et a souvent connu un retentissement hors des frontières de ce dernier.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles