Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Amélioration du cadre vie : Les résidents de la zone industrielle de Kossodo prennent leur responsabilité

Les riverains de la zone industrielle de Kossodo ont organisé, le dimanche 27 août 2017, une action de salubrité dans leur lieu d’habitation, situé au secteur 19, dans l’arrondissement n°4 de Ouagadougou. L’initiative est de l’Association des résidents de la zone industrielle de Kossodo (ARZIK).
 
Mieux vaut prévenir que guérir. Cette maxime, les riverains de la zone industrielle de Kossodo semblent l’avoir bien intégrée, en cette saison pluvieuse. Le dimanche 27 août 2017, ils ont effectué une action de salubrité. Ce jour-là, les habitants de la zone, située au secteur 19, dans l’arrondissement n°4 de Ouagadougou, sont sortis nombreux en vue de dégager les voies d’écoulement des eaux de pluie. L’initiative est de l’Association des résidents de la zone industrielle de Kossodo (ARZIK). Selon le président de l’Association, Arsène Flavien Bassono, l’activité vise à se prémunir des conséquences désagréables et désastreuses de eaux de pluies. «Nous sommes sortis pour trouver des issues aux eaux de ruissellement. En effet, chaque fois quand il y a une pluie assez importante, la circulation devient compliquée dans la zone. Certains résidents ont même du mal à rejoindre leurs domiciles», a expliqué M. Bassono. Il a ajouté que les quelques heures de travaux ont permis de trouver des passages qui pourront conduire l’eau de pluie jusqu’au canal.
L’activité, première du genre, a mobilisé, un beau monde. En effet, enfants, jeunes, femmes et adultes sont sortis nombreux, munis de pelles, de dabas, de pioches, de brouettes, etc. Certains riverains ont mis leurs tricycles à contribution pour le transport de la terre.
ARZIK
Le Naaba (Chef coutumier) de Kossodo ainsi que quelques notables étaient présents sur les lieux pour encourager les riverains de la zone industrielle. Le chef coutumier a invité les uns et les autres à multiplier ces genres d’initiatives de prise de responsabilité. Selon lui, il convient de maintenir cet élan de solidarité et d’entente.
Pour sa part, le président de l’ARZIK s’est réjoui de la mobilisation des habitants de la zone pour l’activité. «Pour une première, l’on peut se féliciter de la mobilisation», a-t-il confié. Selon lui, une deuxième étape est prévue pour le dimanche 3 août prochain. C’est à juste titre qu’il a exhorté les habitants de la zone à sortir nombreux encore une fois, à cette occasion. «Nous lançons un appel aux résidents de la zone, afin que chacun se donne à fond pour relever les défis qui dressent devant nous en matière d’assainissement de notre cadre de vie», a plaidé Arsène Flavien Bassono. Et de souligner que «l’on ne doit pas s’attendre à ce que des autorités ou quelqu’un d’autre vienne faire ce que nous pouvons effectuer comme travail».
TERRE
L’Association des résidents de la zone industrielle de Kossodo (ARZIK) a vu le jour en 2015. Elle regroupe les riverains du côté ouest de la zone industrielle, au secteur 19 dans l’arrondissement n°4 de Ouagadougou. L’ARZIK a pour objectif, entre autres, de lutter pour le bien-être des résidents de la zone, de lutter contre la pauvreté et le chômage des jeunes, de soutenir les personnes démunis. Elle vise également à sensibiliser la population sur le civisme et à lutter contre la pollution de l’environnement.
Alfred KANON
ecodufaso.com / ecodafrik.com
 
Légendes.
1-    Les populations sont sorties pour prendre part à l’activité d’assainissement
 
2-    le président de l’ARZIK, Arsène Flavien Bassono (droite) : «l’activité vise à se prémunir des conséquences désagréables et désastreuses de eaux de pluies»
 
3-    Certains habitants ont mis à contribution leurs engins pour le transport de la terre
 
 
 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles