Connecte-toi avec nous

Portraits

   |

Aimé Kaboré : Promoteur de NEKYAM, un projet qui veut accompagner les petits agriculteurs africains

Monsieur Aimé Kaboré

Après s’être lancé dans la production de l’oignon, Aimé Kaboré s’est heurté à la dure réalité de la pauvreté des sols et de la faible disponibilité en matière organique, chose qui l’a empêché de rentabiliser son aventure.
Après la formulation et l’expérimentation réussie de son engrais naturel N’galée, il se lance dans la recherche de solutions pour les producteurs et les structures agricoles.

Par la suite, il sera confronté une autre réalité du monde agricole : la difficulté pour les agriculteurs d’accéder aux crédits pour financer les activités jugées très risquées par les Institutions financières. Une situation qui conduit les agriculteurs moins nantis à sous utiliser les intrants et donc à réaliser de faibles rendements. Sensible à cet état de fait, Aimé Kaboré va proposer alors de développer un mécanisme pour reconnecter les institutions financières avec les agriculteurs familiaux. Ainsi verra le jour le projet Yolsé. Suivra un troisième projet dédié à résoudre la problématique du stockage des produits maraîchers.
Afin de mieux structurer ses différents projets, il décide alors de les regrouper sous le nom de  NEKYAM.

NEKYAM qui signifie “éveil” en langue mooré veut se positionner comme le partenaire ultime qui accompagne les petits agriculteurs africains à faire la transition d’une agriculture de subsistance à une agriculture performante et résiliente, qui leur rende leur fierté.

LE PORTEUR DE PROJET

Aimé Kaboré est ingénieur agronome de formation évoluant en tant que conseiller thématique en agriculture inclusive dans une ONG de la place. S’étant alors rendu compte que des millions de petits agriculteurs souffraient de l’appauvrissement de leurs terres, il décide alors de se lancer dans la production d’un engrais naturel. Sérial entrepreneur et profondément touché par la condition des paysans il lance NEKYAM pour leur porter assistance avec ses 3 solutions : l’engrais N’gaalé, le produit Yolsé et le volet stockage de produits maraîchers.

Lauréat du concours Challenge Startupper de l’année 2018-2019 de Total Burkina Faso, il a rejoint La Fabrique en septembre 2019 pour un accompagnement sur-mesure de 6 mois.

Source : La Fabrique

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles