Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Agriculture contractuelle : Le GRAD Burkina et ses partenaires lancent le projet ACPEM

Une photo de famille a immortalisé la cérémonie

La cérémonie de lancement du projet d’agriculture contractuelle pour une intensification écologique de la production du maïs par les petits producteurs de la Sissili dans la région du Centre Ouest (ACPEM), s’est tenue le 17 Juillet 2020 à la mairie de Léo, sous la présidence du Haut-Commissaire de la province de la Sissili Mohamed Sié Kam. Il s’agit d’un projet qui est mis en œuvre par le GRAD et ses partenaires la Société Nationale de Gestion des Stocks de Sécurité (SONAGESS), les Organisations faitières de producteurs APSERN et FNZ, la Direction Provinciale de l’Agriculture et des Aménagements Hydroagricoles de la province de la Sissili (DPAAH / Sissili) et le réseau des caisses populaires de Léo

Le lancement officiel du projet vient couronner l’information auprès des autorités publiques et techniques, dans le processus d’information et de sensibilisation des acteurs et des partenaires.

Il s’est agi de présenter le projet (contexte, cibles, objectifs, résultats attendus et activités) aux participants, dérouler la stratégie d’invention du projet (approche, responsabilité des acteurs et attentes du projet vis-à-vis des faitières) et partager le planning du semestre 1.

A en croire les responsables du GRAD, ce partage d’information vise non seulement les bénéficiaires et les acteurs du développement de la région concernée, mais aussi toute la population burkinabè, les partenaires techniques et tous les autres partenaires.

Le projet va permettre le conditionnement des kits d’intrants pour les démonstrations

Aussi, le projet va accompagner une relation commerciale d’achat de maïs par la SONAGESS avec des coopératives de la Sissili. En effet, la démarche basée sur l’agriculture contractuelle voulue par le projet va offrir des possibilités importantes d’intensification de la production des petits exploitants en leur facilitant l’accès aux services de vulgarisation, les services de mécanisation, les semences, les engrais et le crédit, et de marchés garantis et lucratifs pour leur production. Aussi, elle offre à l’acheteur (SONAGESS), l’opportunité de garantir un approvisionnement fiable des réserves nationales de sécurité alimentaire, tant du point de vue de la quantité que de la qualité.

En outre, les acquis majeurs conduits à ce jour sont la facilitation de l’accès aux crédits intrants (collecte des besoins, synthèse et accompagnement à l’accès) et l’identification des producteurs contractants, la formation des encadreurs, animateurs et démonstrateurs sur le protocole de conduite des parcelles de démonstration en autres. Sans oublier, l’achat et conditionnement des kits d’intrants pour les démonstrations, l’implantation en cours (80%) des parcelles de démonstration et la négociation d’un protocole de collaboration avec les Directions Provinciales de l’Agriculture.

Juste Bancé (Collaborateur)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles