Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Agriculture au Burkina Faso : A la recherche de solutions innovantes…

Agriculture au Burkina Faso : A la recherche de solutions innovantes de conservation des productions maraichères

Avec 80 % de la population du Burkina Faso s’adonnant à l’agriculture maraîchère orientée vers l’autosuffisance familiale et saisonnière, le potentiel du développement de la production à grande échelle vers la commercialisation, est énorme. Même si la problématique de stockage à long terme et de régulation d’approvisionnement selon les besoins de consommation est alors primordiale aujourd’hui.
Dans l’objectif de trouver des solutions opportunes afin de faire face aux préoccupations de conservation des productions, une délégation burkinabè a séjourné à Vienne plus précisément à Mirabeau a-t-on appris. Composée de Rasmané Nikiema, secrétaire général du conseil régional du Centre, et Ousmane Sawadogo, chargé de mission agriculture, la délégation a pu visiter la CAFPAS, coopérative agricole d’échalions de Mirebeau, les blocs frigorifiques et ventilés, par où transitent 4.000 tonnes d’échalions sur l’année. La genèse de l’entrepôt, ses contraintes de fonctionnement et ses particularités de réalisations auraient constitué aussi autres points forts de la visite.
Pour l’heure, il est primordial qu’importer au Burkina, ce type d’installation favoriserait l’abondance et la régulation alimentaire. En Attendant il est d’autant plus urgent aujourd’hui lorsqu’on observe dans les différents marchés de Ouagadougou les tomates, la pomme de terre et les haricots qui s’entassent au grand dam des producteurs. Surtout lorsqu’on sait que l’exportation vers qui ces producteurs pouvaient se tourner est ralenti par les questions sécuritaires.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles