Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Afrique occidentale: la région des nouvelles exploitations aurifères

L’Afrique, selon Marc Bristow, PDG de Randgold Resources, « continue de représenter 20% de la production d’or mondiale grâce à la croissance récente des industries d’exploitation de l’or ailleurs sur le continent, particulièrement en Afrique occidentale».
Il estime que le cercle des pays producteurs phares du continent, notamment l’Afrique du sud, le Ghana et le Mali, pourra s’agrandir avec la Côte d’Ivoire qui se dote d’un nouvel arsenal juridique très avantageux sur son secteur minier. « Le nouveau code minier accélérera l’émergence du pays parmi les grands producteurs d’or », a indiqué M. Bristow, dont la compagnie listée sur AIM et NASDAQ détient un solide portefeuille de 12 permis de recherches en Côte d’Ivoire.
Le nouveau code offrirait plusieurs avantages dont l’exonération fiscale et douanière ainsi qu’un renouvellement exceptionnel des permis de recherche pour deux ans, au terme de la période de validité qui est passée de 7 à 10 ans.
Ce qui drainerait vers ce pays, selon M. Bristow, les compagnies d’exploitation aurifères qui sont à la recherche de nouvelles frontières en Afrique pendant que s’épuisent d’autres champs aurifères mondiaux.
Source : Ecofin

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles