Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Africell cherche à céder quelques une de ses parts à un fonds d’investissement américain

Le groupe des télécommunications Africell Holding, basé au Liban, cherche à vendre quelques unes de ses actions à un fonds d’investissement américain. La société qui a des opérations en Sierra Leone, en Gambie, en RDC et récemment en Ouganda, est en discussions avec Providence Equity Partners, KKR et Carlyle Group, révèle le Wall Street Journal.

D’après Ziad Dalloul qui évalue le groupe télécom qu’il a fondé en 2000, à 1,5 milliard de dollars, Providence Equity Partners serait très intéressé par une entrée dans le capital de l’entreprise. L’intérêt de l’homme d’affaires pour Providence Equity Partners, KKR et Carlyle Group découle du fait qu’ils ont déjà investi en Afrique.

Alors que KKR et Providence Equity Partners ont réalisé leur tout premier investissement en Afrique cette année (Providence a acquis des parts dans le gestionnaire d’infrastructures télécoms Helios Towers Africa), Carlyle Group y est déjà (presque) un habitué. Cette semaine, il a d’ailleurs procédé à de nouvelles acquisitions sur le continent. Les sociétés visées sont Diamond Bank PLC au Nigeria et Tiger Automotive en Afrique du Sud.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.