Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Accord de partenariat entre les places financières de Maurice et de Casablanca

Deux des principales places financières africaines, Board of Investment Mauritius (BOI) et Casablanca Finance City (CFC), viennent de sceller un partenariat tourné vers la promotion et le développement des places financières sur le continent.

Le protocole d’accord formalisant le partenariat entre les deux institutions a été conclu vendredi à Casablanca, par Ken Poonoosamy, directeur général du BOI, et Saïd Ibrahimi, directeur général de Casablanca Finance City Authority (CFCA). Le partage d’informations sur les tendances des différentes activités des services financiers, l’échange d’expériences dans les domaines du capital-investissement et les aspects transverses du Doing Business, ainsi que la promotion des centres financiers de Casablanca et de Maurice, sont les principaux objectifs du partenariat. Les deux responsables se sont félicités de ce rapprochement entre deux places financières leaders en Afrique.

Pour Ken Poonoosamy, cette alliance traduit la volonté de « contribuer au renforcement des relations économiques entre les deux pays et de permettre le rapprochement entre nos deux institutions ». En plus des échanges d’expériences et des bonnes pratiques en matière de promotion des investissements et de développement des partenariats économiques, cet accord vise à encourager les opportunités d’investissement dans les deux pays, explique le responsable du BOI, l’agence de promotion de l’investissement national du gouvernement de l’île Maurice.

De son côté, Saïd Ibrahimi a salué ce partenariat, le premier signé par CFCA avec une place africaine. Il « traduit notre volonté de renforcer la coopération et l’échange d’expertises au sein de notre continent », a-t-il souligné. Il a aussi rappelé l’engagement de CFC en tant que hub économique et financier régional. Selon lui, la qualité de porte d’entrée privilégiée vers les pays d’Afrique et en particulier vers la région d’Afrique du Nord, de l’Ouest et Centrale, place CFC en position de contribuer efficacement à la promotion de la coopération sud-sud pour la co-émergence des économies africaines.

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles