Connecte-toi avec nous

Développement

   |

ABMAQ : Pour une culture de la qualité au sein des entreprises burkinabè

« La qualité comme outil de satisfaction client et d’amélioration des performances des entreprises au Burkina Faso ». C’est sous ce thème que l’association burkinabè de management de la qualité (ABMAQ) a placé sa 25ème journée nationale de la qualité. La réflexion s’est menée du 27 au 30 juillet 2015 à Bobo-Dioulasso au profit de près de 500 participants issus d’entreprises membres de la structure, de l’administration, de milieux scientifiques et universitaires.

Conférences publiques, formations, rue marchande et exposition. Telles étaient les principales articulations de cette 25è journée nationale de la qualité (JNQ). Ces journées ont été présidées et parrainées respectivement par le directeur général de la Sofitex et celui de la Sonabhy. La formation a porté spécifiquement sur le module « Iso fundation » qui a permis aux participants de se familiariser avec la norme ISO 9001 relative au management de la qualité. Ils ont aussi bénéficié de conférences sur plusieurs thèmes dont « L’importance de la communication et de la gestion du changement dans la réussite d’un projet Qualité », « la qualité comme levier de productivité et de développement des PME/PMI », « La qualité et la fonction métrologie », « Les enjeux de l’évaluation de la conformité et l’accréditation pour les entreprises au Burkina Faso ». L’ABMAQ, selon son président Alexandre SANFO, s’inscrit dans une logique de restructuration afin d’accompagner les entreprises burkinabè dans l’implémentation de la démarche qualité. Son actuel plan stratégique comporte des orientations pour des projets innovants en ce sens.

La qualité : un enjeu de performance

La performance des entreprises dépend de la satisfaction des clients. Le management de la qualité vise donc le « zéro défaut » et la satisfaction totale du client. Les entreprise qui intègrent cette démarche ont ipso facto un avantage comparatif sur leurs concurrentes. Les président de l’ABMAQ exhorte donc les entreprises burkinabè à adopter la démarche qualité afin d’être compétitives au plan international. « Faire de la qualité, c’est n’est pas superflu. Les entreprises doivent s’intéresser à toute la chaine de production et mettre des procédures en place afin que leurs produits soient réellement appréciés des consommateurs. Au niveau international, beaucoup d’entreprises sont certifiées. Cela veut dire qu’elles ont de bons produits qui peuvent être vendues partout dans le monde. C’est vers cet idéal que toutes les entreprises burkinabè doivent tendre. Nous y sommes résolument engagés ». Propos d’Alexandre SANFO. Les 26è JNQ auront lieu en 2016 à Ouagadougou.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles