Connecte-toi avec nous

Développement

   |

A l’aube de la grève du pain?

Au Burkina Faso, boulangers et pâtissiers seront en grève du 9 au 12 juin prochain. Selon leur fédération nationale, ce mouvement vise l’obtention de meilleures conditions de travail.

Au nombre des revendications de ces professionnels, le respect de la liberté syndicale et la signature par des patrons de boulangerie d’une convention collective adoptée par l’ensemble des acteurs de la filière. En raison de l’absence de cette convention, « les travailleurs connaissent des conditions de travail très difficiles, subissent des exploitations et brimades diverses », a déclaré Konomba Traoré, secrétaire général de la Fédération burkinabè des boulangers et pâtissiers.

L’organisation, qui a dénoncé le licenciement abusif de 176 professionnels, a également indiqué que la journée du 10 juin sera marquée par une marche en direction du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale.

Martelant la résolution des boulangers et pâtissiers à obtenir gain de cause, Konomba Traoré a affirmé: «C’est une question de vie ou de mort. Le boulanger, qui fabrique le pain, n’arrive pas à gagner son pain. Il ne mange pas à sa faim. Nous allons nous battre jusqu’à obtenir satisfaction».

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles