Connecte-toi avec nous

Développement

   |

9ième RAPPORT ITIE-Burkina : les revenus générés par le secteur minier totalisent un montant de 186,776 milliards de FCFA

Aperçu de l’affectation des revenus extractifs

L’Initiative pour la Transparence de l’Industrie Extractive (ITIE) Burkina Faso a rendu public son neuvième rapport portant sur le secteur pour l’année 2017.

 

Selon le rapport, sur la base des données reportées par l’Etat, après conciliation, les revenus générés par le secteur minier totalisent un montant de 186,776 milliards de FCFA pour l’année 2017 contre 164,585 milliards de FCFA en 2016, soit une évolution de (+13,48%). Ce montant inclut les paiements encaissés directement par l’Etat totalisant 174,080 milliards de FCFA, les paiements sociaux pour à hauteur de 9,929 milliards de FCFA et les dividendes issus des participations de l’Etat de l’ordre de 2,767 milliards de FCFA.

En outre, la part des revenus alloués directement au budget de l’Etat, et qui représente 95,87% du total des revenus du secteur, provient essentiellement de l’exploitation industrielle de l’or (93,3%) et de l’exploitation du zinc (3,8%).
Toutefois, la production totale d’or fin en 2017 s’est élevée à 46,40 tonnes contre 38,53 tonnes en 2016, soit une hausse de 20%. Selon la même source, le volume de production d’or de 2017 correspond aux exportations de la même période et a été valorisé à 1 085 milliards de FCFA.

La production de zinc de la société Nantou Mining Burkina Faso s’est élevée à 164 300 tonnes humides en 20171 et pourrait être valorisée à 89 milliards de FCFA. En 2017, les exportations ont atteint 179 688 tonnes humides et pourraient être valorisées à 96 milliards de FCFA.
A ce jour, le secteur extractif contribue à 71% des exportations, 16,1% des revenus de l’Etat, 8,37% du PIB national et 0,30 dans l’emploi.

Des constats terrain, il a été recommandé des actions nécessaires pour instaurer la notion de « déclaration par projet » dans les prochains rapports ITIE, engager des concertations sur la collecte des informations relatives à la patente, S’assurer de l’exhaustivité des données sur les versements au titre des FRE collectées auprès des sociétés minières, sensibiliser les entreprises à communiquer les données relatives à la propriété réelle pour les prochains rapports ITIE.
L’initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) vise à renforcer, dans les pays riches en ressources pétrolières, gazières et minières, la bonne gouvernance des revenus publics issus de leurs extractions.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com /Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles