Connecte-toi avec nous

Finances

   |

3,8 milliards de FCFA pour le Projet national de traitement et de valorisation des déchets plastiques

Déchets_Plastique_1Le Gouvernement burkinabè, grâce à l’appui de Taïwan, de la Suède, du Luxembourg, du Japon, de la FAO et du PNUD, vient de mobiliser une enveloppe de 3,8 milliards de FCFA pour la mise en œuvre du Projet national de traitement et de valorisation des déchets plastiques, a appris APA mercredi auprès du ministère en charge de l’Environnement.
Le projet a pour ambition de réduire les impacts négatifs des déchets plastiques sur l’environnement, la santé et d’assurer la promotion des emplois verts. Ainsi, il permettra de collecter les déchets plastiques à travers le pays et de les recycler dans une unité qui sera créée à Ouagadougou.
Ce projet est lancé au moment où le parlement burkinabé vient de voter une loi interdisant le sachet plastique.
Selon les chiffres du ministère, le Burkina Faso importe annuellement du plastique pour environ 40 000 tonnes du Togo, du Ghana, de la Côte d’Ivoire et surtout du Nigeria.
La production locale de plastique est d’environ 2000 tonnes.
En plus, environ 30% du cheptel de la zone du Sahel est touché par les impacts négatifs de la pollution notamment les déchets plastiques, en plus des problèmes de santé et d’environnement.
Source : Apanews

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles